Politique

Guinée : Le recensement biométrique des fonctionnaires de l’Etat démarre le 05 mars(Officiel).

Coup d’envoi mercredi 05 mars d’une importante opération de recensement biométrique des fonctionnaires guinéens. Une opération menée par le gouvernement à travers le ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration publique, sous l’instigation du chef de l’Etat.

Ce recensement vise à assainir le fichier de la fonction publique guinéenne en séparant le bon grain de l’ivraie, en vue de n’en garder que des agents réels, dignes de ce nom. A terme il permettra à l’Etat d’avoir une idée très précise de la population de ses agents. La décantation consistera à extirper des rangs des agents de l’Etat, tous les faux fonctionnaires, doublons, fictifs ou autres…
Il consistera en l’identification physique de tous ceux qui reçoivent un salaire de l’Etat, ils se présenteront en personne, munis de leurs trois derniers bulletins de paie. Des fiches ont été envoyées depuis des semaines auprès des DRH des différents départements.
Interrogé par nos confrères des médias d’Etat à quelques heures du lancement de cette opération, le chef de cabinet du ministère de la fonction publique, s’est voulu on ne peut plus menaçant à l’endroit de tout fraudeur. L’échelle des sanctions va de la radiation pure et simple à la poursuite judiciaire.
Aboubakri.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top