Politique

Les femmes de Bambéto manifestent contre la coupure d’eau potable

Les manifestations de rue pour réclamer du courant ou de l’eau potable sont devenues le quotidien des guinéens. Dans la matinée de ce lundi 10 mars 2014, ce sont les femmes des quartiers de Bambéto et environs qui ont manifesté leur ras-le-bol contre le manque d’eau potable dans les robinets. 

Ceci, à quelques heures seulement de l’arrivée du président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta à Conakry pour une visite de travail et d’amitié de 72 heures. 

 

Routes barricadées par de grosses pierres, bâtons, pneus et autres tables, la station de service ainsi que plusieurs commerces sont restés fermés. Pas de circulation actuellement entre le rond point de Hamdallaye et le marché de Koloma.

 

Contacté par notre rédaction, un témoin précise que tout le rond point de Bambéto est occupé par des femmes très remontées contre la société des eaux de Guinée (SEG) qui ne parvient plus à leur fournir cette denrée vitale. 

« Nous sommes là aujourd’hui pour démontrer au gouvernement ainsi qu’à l’opinion nationale et internationale notre ras-le-bol sur le problème d’eau dans nos habitations. Nos robinets sont secs depuis quelques temps et nous ne pouvons plus supporter cela », précise une manifestante en colère. Pour elle, ce n’est pas compréhensible que la Guinée soit le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest et que les guinéennes ne parviennent pas à avoir de l’eau à boire. 

Aux dernières nouvelles, malgré la présence des forces de l’ordre, les femmes restent déterminées à aller jusqu’au bout et aucune violence n’est encore signalé. 

Mamadou Oury Bah 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top