Politique

Scandale financier: Le SAF de l’Agence guinéenne de presse accusé d’être au centre d’un détournent de plus de 300 millions GNF

Le scandale remonte au début de cette année, lorsque des cadres du Trésor public ponctionnent 317 millions sur le compte d’une grande société et transfèrent  cette somme sur le compte de l’Agence guinéenne de Presse (AGP), a-t-on appris d’une source proche des Services de l’Inspection du ministère des Finances et de l’Economie.

Aux dires de la même source, pour pouvoir sortir cet argent, les agents du Trésor auraient coopté le responsable du Service Administratif et Financier (SAF) de l’AGP, El. Amadou Gakou. Ce dernier arait eu pour rôle, de passer par tous les moyens pour amener son directeur général, Nestor Sowogui, à signer les documents  autorisant le décaissement de ce montant.
Ayant réussi à faire signer les documents par son directeur général, le SAF de l’AGP aurait sorti le magot pour procéder à la répartition de la manière suivante: 198 millions GNF destinés à une dame du Trésor et lui aurait empoché 111 millions GNF, soit un total de 309 millions GNF.
A ce jour, le dossier est dans les mains des inspecteurs du ministère des Finances qui cherchent à situer davantage les responsabilités.
Interrogé, El Hadj Amadou Gackou, se dit surpris par ces accusations et d’un ton ferme : ‘‘Je rejette catégoriquement ces accusations. Je suis en fonction depuis 1977 à la fonction publique et suis en service à l’AGP depuis 2000. Il n’y a jamais eu de détournement ici. Je n’ai aucun antécédent avec l’Inspection des finances.’’
Cependant l’AGP serait devenue la vache laitière pour certains responsables du ministère de la Communication.
On accuse un ancien ministre de la Communication d’avoir détourné des fonds pour rénover sa maison et deux autres cadres de l’AGP d’avoir, chacun pompé 20 millions de GNF, l’un pour se soigner, l’autre pour soigner un proche.
Pire, le matériel informatique récemment octroyé par la CEDEAO à l’AGP aurait pris une autre direction que celle de l’Agence guinéenne de presse. Sans compter que le reste de ce matériel n’est jusqu’ici pas rendu pas livré par le fournisseur.
Pour tout dire, l’Agence guinéenne de presse est en passe de bien servir la presse. Mais dans la rubrique scandale !
Source : guinee7.com                                                                        O. K. D. et El Mohamed D.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top