Politique

Forécariah : A l’hôpital préfectoral, pas de service d’imagerie, pas d’échographie et 13 médecins titulaires sont des abonnés absents….

Incroyable mais vrai ! 13 médecins titulaires mutés à l’hôpital préfectoral de Forécariah ainsi que le directeur continuent d’orchestrer un absentéisme chronique au niveau du service sans pouvoir être inquiétés par leur supérieur hiérarchique. Comme si rien n’en était ils continuent de percevoir tranquillement ici à Conakry leur salaire à travers un virement bancaire. 

Aussi au sein de cette structure sanitaire, tout n’est pas rose. Selon le chef service de laboratoire, le personnel de son service se résume à lui et à trois contractuels. Mohamed Lamine Soumah, précise que son service souffre d’un manque criard de radio ou d’une imagerie performante, d’échographie. Ce qui du coup entrainent beaucoup de cas d’évacuations sanitaires sur Kindia et à Conakry quand il s’agit des fractures de membres.
 
Autres réalités qui frappent à l’œil, c’est l’insuffisance de stock de médicaments et de l’absence d’une imprimante au niveau du service imagerie. Le chef service de la chirurgie viscérale précise que l’hôpital n’a pas les moyens de faire certaines consultations par manque d’équipements adéquats. Le paludisme reste la pathologie la plus traitée : plus de 200 personnes traitées chaque mois.
 
« il y avait du matériel ici à l’hôpital. Mais aujourd’hui, nous nous demandons où sont partis  ces équipements. Ensuite, 80% des taches sont effectués par les contractuels. Les titulaires sont toujours absents. Dans les pavillons, il fait chaud. Les moustiques piquent toute la nuit », a témoigné une malade son lit d’hôpital.
 
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top