Politique

Elections des instances de la chambre de commerce : El Hadj Boubacar Sidiki Nabé, le ticket du renouveau et de l’espoir.

Le processus de renouvellement des instances de la chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de guinée, est lancé. La bataille s’annonce rude et âpre entre ceux qui lorgnent le poste majeur, objet des convoitises les plus avides. Dans ce combat de titans, un nom, un homme semble se détacher, semble avoir de l’ascendant sur les autres concurrents, de par son background, son parcours, ses efforts patriotiques en faveur d’une guinée émergente, mais aussi sa foi en un avenir radieux pour le secteur privé guinéen.

 

Cet homme, c’est El Hadj Boubacar Sidiki Nabé. Il a annoncé sa candidature samedi dans un complexe hôtelier de la place.

Jugez en par sa fiche signalétique d’hommes d’affaires et son discours profession de foi en avenir meilleur. 

PROFESSION DE FOI 

Je suis El Hadj Boubacar Sidiki NABE, diplômé en sciences sociales, Président de la Banque de Développement de Guinée, PDG du Groupe NABGUL UNIVERSAL Sarl et NABE & HOE SA, évoluant dans les secteurs suivants:

  •   Commerce General (importation de riz et autres denrées alimentaires de premières nécessités);
  • Industrie (- Chimie : Fabrication de Peinture, de Matériels et Equipements en plastique ; – Agro industrie : aménagement des terres cultivables et transformation des produits agricoles)
  • Bâtiments et Travaux Publics (Construction de logements sociaux, Ponts et Chaussés) ;
  • Mines (Exploitation de l’Or et du Diamant) ;
  • Banques et Assurances (Banque de Développement de Guinée (BDG));

 

Chers consœurs et confrères  operateurs économiques;

Depuis la libéralisation des initiatives privées, le secteur privé guinéen traverse une longue crise institutionnelle. Malgré l’existence de textes régissant son fonctionnement, les attentes sont restées énormes et non comblées.

En effet, depuis l’avènement de la troisième république,notre pays s’est engagé dans une dynamique nouvelle de reformes encourageantes dont entre autres celle  visant la relance du secteur privé.

C’est la première fois que les acteurs de secteur privé, à travers des élections, auront la possibilité de mettre en place, eux-mêmes, les organes de la chambre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat.  Face à ce tournant décisif que nous avons amorcé depuis l’avènement de l’ère du changement, il est pour moi, une obligation et un impérieux devoir d’apporter ma modeste contribution au développement socio-économique de notre pays. C’est ce qui motive ma présente candidature.

A ce jour, les institutions du secteur privé ont plus que jamais, besoin d’un souffle nouveau. Gagner  avec  les nouvelles autorités, le pari du développement de notre pays dans son inexorable marche  vers le progrès, est une des missions dont je me suis assigné en sollicitant le suffrage de mes pairs opérateurs économiques pour briguer, la Présidence du Bureau Exécutif National de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CCIAG).

Rompre avec les mauvaises pratiques du passé, ceci, dans tous les domaines du monde des opérateurs économiques, participer de façon constante à l’amélioration du climat des affaires et s’inscrire dans une dynamique; tel est le fondement et le socle des actions que j’ambitionne pour le futur afin d’attirer les investisseurs nationaux et étrangers.

Aussi, traduire  en faits concrets le slogan « GUINEE IS BACK », est un des objectifs majeurs,  que mon équipe et moi-même, gardons à l’esprit, afin de combler les nombreuses attentes dans les secteurs  secondaire et tertiaire, tant névralgiques que stratégiques de notre économie de plus en plus ouverte et soumise aux exigences de la mondialisation.

Le secteur privé guinéen en tant que vecteur de création d’emploi doit pouvoir jouer pleinement son rôle en tant qu’outil de développement par excellence et incontestablement un moteur de croissance économique.

Pour y parvenir, les acteurs de ce secteur important, devront, dans leur ensemble, travailler dans l’unité pour une guinée émergente.

Par ailleurs, l’investissement pour la renaissance d’une Guinée émergente et radieuse, nécessitera  de tous, un engagement individuel et collectif.

A cet effet,  je sollicite votre massive adhésion au programme d’actions de mon équipe, pour la mandature 2014 – 2019. Je suis persuadé que ce programme d’actions, sera le fer de lance dont aura besoin la troisième République, pour relever tous les défis auxquels nous sommes confrontés.

Il n’échappe à personne, que le développement de la Guinée comme celui de tous les pays émergents, passe nécessairement par l’édification d’un secteur privé fort et dynamique. Il est aussi indéniable que pour mieux accomplir sa mission, la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, outre son  rôle primordial dans la réalisation de la croissance économique, reste et demeure, l’institution consulaire la plus ancrée dans les mentalités et aussi, la  plus  prestigieuse tant en Guinée que partout dans le monde.

Chers pairs opérateurs économiques;

Ma  candidature pour briguer la Présidence du Bureau Exécutif National de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CCIAG), loin de toute sinécure, est motivée par mon souci ardent, d’apporter un supplément, en harmonie avec une équipe, composée de femmes et d’hommes, décidée à soutenir et à pérenniser  les innombrables acquis du changement prôné et incarné par le Président, Professeur Alpha CONDE.

Pleinement conscient des énormes enjeux et des nombreux défis à relever dans notre domaine, je tiens à vous rassurer de ma parfaite prédisposition à œuvrer infailliblement dans le sens du rassemblement et de la fédération de toutes les forces  pour une synergie axée sur le partage, c’est-à-dire, le succès pour chacun et le progrès pour tous.

En attendant que mon programme d’actions soit suffisamment vulgarisé, j’ai l’agréable plaisir de porter humblement à votre connaissance, que d’ores et déjà, celui-ci a pris en compte toutes les dimensions des problèmes et difficultés rencontrés dans la pratique de nos activités et des solutions idoines ont été envisagées pour chaque cas de figures.

Chers collègues operateurs économiques;

Je suis candidat à la Présidence du Bureau Exécutif National de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat Guinée.

Je sollicite vos suffrages pour qu’ensemble, nous menions une des aventures les plus exaltantes aux objectifs nobles.

Enfin, cet appel s’adresse singulièrement aux Chambres Régionales, aux Associations et aux Groupements professionnels qui constituent le collège électoral de l’assemblée consulaire nationale.

Vive le secteur privé !

Vive la promotion des investissements privés !

«  Tous ensemble pour une Guinée émergente » 

Conakry, le 15 mars 2014

Rapporté par Aboubacar Diallo.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top