Politique

Economie : le ministère de l’économie et des finances s’active pour la reforme des marchés publics.

Le ministère de l’économie et des finances s’engage dans la reforme des marchés publiques. Un atelier de trois jours a dans ce sens été ouvert ce mercredi pour permettre l’examen du nouveau code des marchés ainsi que la validation des textes. En le faisant le ministère de l’économie et des finances se case sur les standards internationaux axés notamment sur trois fonctions la passation, le contrôle et la régulation des marchés.

« Nous nous sommes lancés dans un processus de réforme, au niveau des finances publiques.

Comme les marchés publics constituent la porte d’entrée des dépenses publiques, nous avons essayé de nous aligner sur les standard internationaux » a indiqué le ministre d’Etat chargé à l’économie et des finances Mohamed Diaré.

Ces standards internationaux sont axés notamment sur trois fonctions à savoir ; la passation le contrôle et la régulation des marchés. La mission première de la direction nationale des marchés publics, est l’application relative à toutes les acquisitions de l’Etat concernant les biens et services d’intérêt public. Mais ces procédures souffraient de nombreuses insuffisances. Des insuffisances comme la non transparence, le manque d’équité, de communication entre autres.

La transparence dans la soumission est une composante essentielle dans cette reforme.

« Il est possible pour quelqu’un qui concourt à un marché public, si il se sent discriminé, lésé, il peut faire appel à l’autorité des marchés publics » a souligné le ministre d’Etat Mohamed Diaré.

Cet atelier devrait donc aboutir à l’adoption d’une nouvelle vision consistant à la séparation des fonctions de passation de contrôle et de régulation des marchés publics. Il prendra fin ce vendredi 21 mars 2014.

Mohamed Damaro Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top