Politique

Grève des jeunes enseignants vacataires : Une journée sans craie décrétée dans les écoles

Les jeunes enseignants vacataires décident de battre le pavé ce lundi dans plusieurs écoles de la capitale. Les établissements concernés sont : Titi Deux au quartier Somparéyah, Galema Guilavogui et Ahmed Sékou Touré à l’aviation. 

 

En cause, ils réclament la totalité de leur salaire estimé à 800 mille fg contrairement à 470 mille fg qu’ils perçoivent depuis trois mois et cela jusqu’au mois de juin. Ensuite, ils dénoncent les cas d’omission de certains enseignants vacataires sur la liste venue du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.
 
Selon leur porte-parole Fodé Abass Camara joint au téléphone par notre rédaction, des avis de grève ont été envoyés depuis lundi à la primature, au ministère de tutelle et dans les différentes directions communales de l’éducation, mais jusqu’ici, poursuit-il, aucune autorité ne leurs a répondues.  
« La journée de ce lundi sera considérée comme la journée sans craie pour exprimer notre mécontentement face aux non-respect des engagements pris par le département », a conclu le porte-parole des enseignants vacataires sur un ton de colère.
 
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top