Politique

Virus Ebola : 5 cas signalés à Conakry dont 1 mort, selon le gouvernement

Dans un communiqué sur la fièvre hémorragique Ebola en date de ce jeudi 27 mars 2014, le gouvernement guinéen a fait savoir que le virus a gagné la capitale. 5 cas ont été signalés dont un mort et les 4 autres cas seraient des parents de la victime. nous vous proposons l’intégralité du communiqué, lisez….    

 

Dans le cadre de l’information continue des populations sur l’évolution de la fièvre hémorragique et de sa prise en charge dans notre pays, la situation se présente comme suit ce jour 27 mars 2014 :

 

  1. Les Services de Santé soutenus par les Partenaires au développement du Secteur Santé ont notifié au total 103 cas suspects cumulés de fièvre hémorragique dont 66 décès ;
  2. Les cas de contamination et les  décès enregistrés se répartissent comme suit :

1)    Gueckédou : 69 cas dont 47 décès

2)    Macenta : 21 cas dont 12 décès

3)    Kissidougou : 7 cas dont 5 décès

4)    Conakry : 5 cas dont 1 décès d’une personne revenue de voyage. Les 4 autres cas de contamination concernent les parents de la victime revenus des obsèques du décédé qui se sont déroulées dans une localité proche de Dabola.

  1. Le cas suspect de Kankan s’est révélé négatif aux examens EBOLA
  2. Les 3 nouveaux cas de décès sont survenus à Gueckédou (02) et Conakry (1).

Une investigation est en cours à Conakry pour des informations complémentaires. Des dispositions appropriées ont immédiatement été prises pour circonscrire les cas, notamment au niveau des personnes ayant été en contact avec le décédé à Conakry et à l’intérieur du pays.

Parmi les sources de contamination pour cette maladie figurent la consommation de viande de brousse. En attendant que ce type de contamination soit confirmé, le gouvernement invite la population à s’abstenir de consommer tout gibier.

Le Gouvernement reste mobilisé avec tous ses partenaires du secteur de la santé pour rompre la chaine de contamination. Dans ce cadre d’importantes ressources humaines et  matérielles sont mobilisées y compris des spécialistes venus de partout pour couvrir les zones concernées.  

Un laboratoire mobile mis à disposition (les spécialistes mobilisés par les partenaires) est en route pour Gueckédou. Ce laboratoire permettra de faire des analyses sur place pour les zones forestières et traitera également les échantillons de cas suspects des pays voisins (Liberia et Sierra Leone).

D’importantes quantités de solution de chlore sont en route pour les zones touchées.

Une telle opération d’envergure n’a de chance de réussir qu’avec le soutien des populations. Pour ce faire, nous les invitons à suivre les consignes données par les services de santé pour la prise en charge des cas suspects et des décès ainsi que pour le suivi des contacts. Parmi les actions figurent :

ü    L’installation des Centres d’isolement des malades dans les Préfectures Touchées ;

ü    La désinfection systématique des domiciles des cas suspects et des décédés ;

ü    Le plan d’action de riposte  disponible ;

ü    Les matériels de protection individuelle (MPI) et de kits de prise en charge  dans les zones touchées

ü    Le renforcement de la surveillance épidémiologique,

ü    La sensibilisation porte à porte et distribution de kits d’hygiène dans les villages ou quartiers touchés;

ü    Le déploiement des  équipes d’interventions de l’OMS et MSF (épidémiologistes, spécialistes en prévention et contrôle des fièvres hémorragiques virales, logisticiens, gestionnaires de données, spécialistes en communication et anthropologues) pour se joindre aux autorités sanitaires guinéennes pour une gestion efficiente de l’épidémie

ü    La mise à disposition d’un laboratoire mobile

Ces consignes feront l’objet de communications techniques par le Ministère de la Santé et le Comité technique impliquant les partenaires du secteur santé.

Le Gouvernement remercie la communauté internationale pour sa mobilisation en vue du contrôle rapide de la maladie.

 

Conakry le 27 mars 2014

 

Le Gouvernement 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top