Politique

CHU d’Ignace Deen : Quand Ebola ébahit les médecins de l’hôpital

L’acte ressemble à une véritable scène de théâtre. La scène s’est passée dans la journée de ce vendredi à l’hôpital hospitalo-universitaire d’Ignace Deen, en plein centre ville de la capitale guinéenne. Selon des sources concordantes, un malade qui aurait été transporté dans l’enceinte de cet hôpital a créé une panique générale au sein du corps médical. 

Les médecins auraient cru que ce patient qui vomissait dans tous les sens serait atteint du virus Ebola.

Sauve qui peut, tous les médecins se sont mis à fuir dans tous les sens. Selon un jeune qui a vécu la scène, c’est un véritable scénario qui vient de se passer aujourd’hui. « J’ai seulement vu plusieurs médecins courir. Et quand j’ai posé la question de savoir pourquoi, quelqu’un m’a dit que c’est une personne touchée par le virus Ebola qui a été introduite à l’hôpital », explique le jeune qui a souhaité garder l’anonymat. 

Poursuivant son intervention, le jeune note que les médecins seraient peur d’être contaminés par maque total de matériels adéquats pour soigner le virus Ebola qui demeure jusqu’à présent sans remède. 

Sachant que le virus peut être transmis d’une personne à une autre par un simple contact corporel ou en touchant la sueur, le sang, les salives entre autres, tous les habitants de la capitale sont inquiets depuis la déclaration du gouvernement hier faisant état de la présence du virus Ebola à Conakry. 

Pour rappel, ce virus hémorragique a touché plus de 100 guinéens faisant ainsi 66 morts selon les informations du gouvernement.

La grande inquiétude désormais est de savoir comment doivent se comporter les citoyens face à cette maladie si toutefois les médecins sont entrain de fuir les patients ? 

Seul Dieu le sait.

 

Mamadou Oury Bah 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top