Politique

Saisis de cinq sacs de sucres périmés à Conakry : A la brigade de recherche de Matam, c’est le silence radio

Une équipe de la brigade de recherche de Matam a saisi jeudi à Conakry, cinq sacs de sucres jugés périmés puisque la date de péremption est fixée sur les sacs à l’année 2012. La femme interpelée affirme avoir acheté les sucres chez la société Hamana dont le patron Ahmadou Kourouma réfute les accusations.
 
A la brigade de recherche de Matam, le commandant Lancei Camara n’a pas souhaité commenté le dossier. Mais de sources proches des enquêteurs, après l’interpellation de la vendeuse, les services du conditionnement du gouvernorat de Conakry et les représentants de la société Hamana se sont expliqués au bureau du commandant. Difficile de savoir ce qui filtré de cet entretien.
Ahmadou Kourouma indique  que la marchandise n’a pas été achetée dans son magasin central à Matam « ils ont pris les cinq sacs pour amener au magasin. Le magasinier a dit non, ça ce n’est pas notre marque ».
D’où proviennent ces quantités de sucres périmés ? Existe-t-il d’autres quantités sur le marché guinéen ? En attendant, Ahmadou Kourouma martèle qu’un groupe de concurrents d’opérateurs économiques tentent de saboter sa société.
Pour rappel, une importante quantité de poissons et de poulets pourris ont été saisis à bord d’une camionnette à Concasseur. Mais jusqu’ici, rien n’a été fait pour traquer les personnes impliquées dans la chaine de commercialisation de ces produits prohibés.
 
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top