Politique

Conseil économique et social : L’honorable Michel Kamano continuerait à toucher les avantages de président

Michel Kamano, a été officiellement déclaré élu député à l’Assemblée Nationale depuis le 15 Novembre 2013. Depuis, il y a de l’eau qui a coulé sous le pont, sa démission de ses fonctions de président du CES (Conseil Economique et Social), attendue dans la foulée, se fait toujours attendre.
Non seulement, le chef de l’Etat ne lui a pas trouvé de remplaçant, mais Michel Kamano lui-même n’aurait pas daigné officiellement présenter sa démission. Pire, selon de sources bien introduites, il continuerait de toucher les mêmes avantages au CES: salaire, carburant et autres…

Selon un juriste, dans le cas d’espèce, Michel Kamano était censé démissionner de son poste de président du Conseil Economique et Social, avant d’étrenner sa fonction de député, ceci donc avant l’installation officielle de l’Assemblée Nationale, c’était le 13 janvier 2014, date de la session inaugurale du parlement guinéen.
S’il est avéré que Michel Kamano continuerait à cumuler les deux fonctions, ce qui est incompatible selon la loi électorale, il serait convaincu d’abus de biens sociaux.
Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top