Politique

Lutte contre Ebola : Réticence des habitants du village de Koyama (Macenta) à l’installation d’un poste de contrôle sanitaire

Les populations  du village de  Koyama dans la préfecture de Macenta « Guinée Forestière), n’ont pas permis aux cadres du ministère de l’administration de l’administration du territoire  et des agents du ministère de la santé et de l’hygiène publique, d’installer un poste de contrôle sanitaire à la frontière avec la Sierra Leone, nouvel épicentre de l’épidémie de la fièvre à virus Ebola.  
 
Selon plusieurs sources locales, les populations très réticentes ont formé de longs files de 2 km à l’entrée du village, insultant et jetant des pierres et des morceaux sur la délégation gouvernementale. 
 
Selon nos sources, le plus dur s’est passé dans la maison des jeunes  de Koyama lorsque le nouveau préfet a décidé de s’adresser à la population pour une meilleure sensibilisation. Son discours a fini dans le désordre total avec des jets de pierre sur toute la délégation.
 
Deux fois, l’armée aurait tenté de les extirper de cette localité très réticente  aux interventions stratégiques du gouvernement. D’âpres l’un des cadres du ministère de l’administration du territoire, il a fallu forcer les différents barrages installés par les communautés locales pour sortir de ce village qui reste inflexible face aux interventions des services humanitaires.
 
Bah Sékou 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Lutte contre Ebola : Réticence des habitants du village de Koyama (Macenta) à l’installation d’un poste de contrôle sanitaire

Les populations  du village de  Koyama dans la préfecture de Macenta « Guinée Forestière), n’ont pas permis aux cadres du ministère de l’administration de l’administration du territoire  et des agents du ministère de la santé et de l’hygiène publique, d’installer un poste de contrôle sanitaire à la frontière avec la Sierra Leone, nouvel épicentre de l’épidémie de la fièvre à virus Ebola.   (suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top