Politique

Angola : Un autre guinéen froidement assassiné à son domicile par des hommes en armes

La communauté guinéenne s’est encore réveillée, ce Mercredi 03 Septembre, avec un assassinat dont la répétition a fini par installer un climat de psychose. Mamoudou Cissé, père de 06 enfants dont 04 à Luanda, a été lâchement assassiné dans sa maison à Luanda ce Mardi nuit laissant la famille dans la plus grande tristesse.
Le Défunt était un commerçant comme de milliers d’autres guinéens à la recherche du bien être dans la capitale angolaise. Les Hommes armés font irruption dans son domicile avant de tirer sur lui et frapper sa femme avec le bout de fusil. Il succombe sur place et la police est contactée au petit matin de l’attaque.

Elle récupère le corps. Selon les témoignages de ces collaborateurs, aucune situation de cet homme ne peut expliquer une attaque armée jusqu’à déboucher sur l’assassinat surtout dans son domicile. Il exerçait ses activités de commerce comme tant d’autres et gérait sa famille dans l’honneur et la dignité.
La famille proche et les compatriotes se mobilisent pour remplir les formalités afin de récupérer le corps et déposer plainte dans l’espoir que la lumière en soit faite. Rejoint par le nouvel Ambassadeur de la Guinée en Angola SEM Djigui Camara, ces pauvres citoyens n’ont eu d’assurance que la déclaration coutumière de la police angolaise selon laquelle les coupables seront retrouvés et châtiés dans trois jours. Des propos considérés par les ressortissants guinéens comme un moyen de se débarrasser des interlocuteurs.
Ce cas de figure n’est pas le premier, la destruction de biens et l’assassinat sont devenus un exercice habituel sur les ressortissants guinéens. On se demande ce que font les autorités guinéennes qui ne cessent de se taper la poitrine que la Guinée a fait beaucoup pour l’Angola et que les relations entre les premiers magistrats de ces pays sont très amicales. A quand la fin des activités folkloriques et des manifestations inutiles pour la prise en compte des préoccupations réelles des citoyens guinéens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.
Le dernier déplacement du Ministre des guinéens de l’extérieur a suscité un minimum d’espoir quant la protection des citoyens guinéens, après sa sortie devant ses compatriotes quant à sa détermination à poursuivre le dossier des victimes tout en s’assurant que cela ne se répète plus. Qu’à fait Monsieur Bantama Sow de sa déclaration à ce nouveau crime? A quand la fin des violations des droits des ressortissants de ce pays?
La famille éplorée se joignant aux autres familles attristées, demande vivement que justice soit faite, que les autorités montrent enfin que les guinéens aussi ont des autorités qui ne négocient pas leur sécurité encore moins la sauvegarde de leur vie. Elle demande finalement qu’un terme soit mis à la violation des droits des guinéens qui, partout où ils se retrouvent, travaillent dans la dignité et le respect des valeurs du pays d’accueil.
Fanta Mady Sylla

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Angola : Un autre guinéen froidement assassiné à son domicile par des hommes en armes

La communauté guinéenne s’est encore réveillée, ce Mercredi 03 Septembre, avec un assassinat dont la répétition a fini par installer un climat de psychose. Mamoudou Cissé, père de 06 enfants dont 04 à Luanda, a été lâchement assassiné dans sa maison à Luanda ce Mardi nuit laissant la famille dans la plus grande tristesse.
Le Défunt était un commerçant comme de milliers d’autres guinéens à la recherche du bien être dans la capitale angolaise. Les Hommes armés font irruption dans son domicile avant de tirer sur lui et frapper sa femme avec le bout de fusil. Il succombe sur place et la police est contactée au petit matin de l’attaque.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top