Politique

Chicagogate : Un mouvement de jeunes cadres de la basse-côte tranche : « La basse-guinée ne se laissera plus rabaisser sous aucun prétexte, elle a voté Alpha Condé en 2010, elle le soutiendra en 2015 » (Déclaration)

« Nous jeunes cadres patriotes de la Basse-côte, réunis au sein du mouvement ci-dessus nommé, avons suivi avec beaucoup d’attention les récents développements de la situation socio-politique de notre beau pays la République de Guinée.

À ce jour, nous constatons en effet, que les paisibles populations de la Guinée restent préoccupées par ce qui canalise aujourd’hui l’inquiétude, dans la sous- région ouest-africaine et dans le reste du monde c’est-à-dire la lutte contre la maladie Ebola.

En ce moment de terribles épreuves pour le peuple de Guinée, nos pensées vont à l’endroit de toutes les victimes de cette maladie et nous prions le Tout Puissant Allah de répandre sa protection sur le peuple de Guinée en particulier et sur tous les malades de l’Ebole d’où qu’ils se trouvent.

Nous estimons que, pour tous les guinéens patriotes, cette nouvelle épreuve que constitue la lutte contre cette maladie, qui endeuille malheureusement des familles guinéennes, doit être une occasion de plus, pour taire nos mesquineries, oublier les calculs politiciens et refroidir nos sentiments égoïstes et haineux, pour constituer un front commun de lutte, en faisant jouer la solidarité nationale envers nos parents, atteints ou qui risquent de l’être par cette maladie. Car, en effet, la maladie ne fait pas de distinction entre les guinéens. Le peulh peut être une de ses victimes tout comme le Soussous, le Malinke ou le Forestier.

Donc en cette période particulièrement difficile pour la nation guinéenne, chaque citoyen, quelle que soit sa position sociale, se doit de privilégier et de respecter notre pacte, le pacte fondateur de la république de Guinée, basé sur l’esprit d’unité nationale et de cohésion sociale entre les guinéens.

Il est cependant, scandaleux, déplorable et répugnant de constater que, c’est en ce moment précis où le peuple, inquiet et s’interrogeant sur l’issue de cette catastrophe sanitaire, que certains politiciens guinéens ont choisi de se moquer complément de la souffrance du peuple de Guinée, en s’activant de nouveau, à semer les germes d’un nouveau massacre inter-ethnique comme ils savent le faire, en tenant des propos haineux et irresponsables, depuis l’étranger. Apparemment pour eux, le ravage de la maladie n’est pas suffisant, il faut en rajouter en encourageant et en créant les conditions d’une guerre civile.

Les patriotes guinéens ne doivent pas tolérer des agissements pareils, c’est pourquoi les récents propos du Président de l’UFDG, MCellou Dalein, tenus aux USA, appelant la Basse-côte à aider le Foutah, pour combattre la Haute-Guinée, doivent être condamnés par tous les guinéens épris de paix et ce, de façon claire et sans équivoque. Car aujourd’hui, avec une telle démarche de l’UFDG et de son président M. Cellou Dalein, il ne s’agit plus de la politique mais plutôt d’une tentative de dresser les guinéens, les uns contre les autres, ethnie contre ethnie, région contre région, plongeant ainsi le pays dans une situation conflictuelle aux conséquences désastreuses.

D’ores et déjà, nous saluons et remercions le Président de l’UFR M. Touré Sidya, pour son sens de responsabilité et sa prise de position par rapport à cette attitude haineuse et suicidaire du Président de l’UFDG, en se disant complètement opposé et contre cette attitude guerrière de l’UFDG. Nous appelons solennellement donc, tous les cadres et responsables de la Guinée à en faire autant, car il s’agit là, de la survie même de notre pays. Notre responsabilité envers le peuple de Guinée nous oblige à condamner ces propos dangereux pour l’unité de notre pays et à nous désolidariser de leurs auteurs.

Pour notre part, les jeunes cadres de la Basse-côte, voudrions dire que les ressortissants de cette région (la Basse-côte), ne constituent nullement une « armée de réserve » pour qui que ce soit. Si l’UFDG et son leader veulent entrer en guerre avec quelqu’un, avec une région ou une ethnie, qu’ils sachent que le soutien de la Basse-côté leur fera défaut, que les jeunes de la Basse-côte ne les suivront pas car, la Basse-côte, avant tout, c’est la paix que nous voulons.

Les jeunes cadres de la Basse-côte, voudraient également souligner avec vigueur, que les jeunes et les sages de cette région ne sont pas dupes. Ils sont juste habités par la sagesse, la sagesse de croire que la Guinée appartient à tous les guinéens sans distinction de langues ou de régions. Et donc, nous devons être capables de taire nos divergences artificielles, pour permettre une vie paisible dans notre pays. Mais cette attitude ne constitue en aucun cas une faiblesse de leur part comme certains semblent le croire.

D’ailleurs pour ceux qui se souviennent encore, sous le régime de feu Président Lansana Conté, toutes les régions de la Guinée ont été traitées de la même manière. Et si nos frères du Foutah s’estiment aujourd’hui prospères plus que les autres, c’est justement grâce à l’esprit conciliateur de Conté. Malheureusement, et au final, cette bonne compréhension des choses par le Président Conté a été mal utilisée par ceux-là même qui ont profité de son système, sur le plan économique contre son ethnie (les Soussous), à travers certains propos désobligeants qui font passer les Soussous pour des fainéants ou des oisifs. Pour avoir dans sa poche un Soussou, un sac de riz suffit, estiment-ils. Mais ils se trompent! Un Soussou peut se retrouver en situation matérielle difficile, pour autant, il gardera toujours sa fierté et n’hésitera pas à le faire savoir à l’occasion.

Sans se voiler désormais la face, la Basse-côte ne se laissera plus rabaisser et sous aucun prétexte. D’ailleurs, si la région a massivement voté pour le Président Alpha Condé en 2010, c’est bien en connaissance de cause.

Et c’est pourquoi, nous voudrions profiter de l’occasion, pour dire ici, que nous soutenons aujourd’hui et nous soutiendrons le Président Alpha Condé en 2015, pour sa réélection et pour lui permettre d’achever les grands travaux déjà initiés et dont la Basse-côte est l’un des plus grands bénéficiaires. Il s’agit notamment: du projet hydroélectrique de Kaleta, la construction d’un port minéralier, la construction de l’hôpital militaire à Dubreka, le bitumage des voiries urbaines de plusieurs préfectures de la Basse côte…

Nous encourageons également les cadres de la Basse côte qui travaillent sans relâche pour la transformation socio-économique de cette région, aux côtés du président de la république, de continuer leurs efforts car la Basse côte se réveillera bientôt. Et avec le Président Alpha Condé, le mépris et l’image erronée qui fait des basse-côtekas des fainéants ne seront qu’un lointain et mauvais souvenirs.

Les populations de la Basse-côte sont patientes certes mais pas dupes. Elles savent faire la différence entre les amis de circonstance et les vrais amis. Alpha Condé est un vrai ami.

Que Dieu Protège la Guinée et les guinéens »

Pour le M.J.C.P.B-C

IDRISSA Badi Sylla – Co-Président.

FODE Bangoura- Chargé de communication

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Chicagogate : Un mouvement de jeunes cadres de la basse-côte tranche : « La basse-guinée ne se laissera plus rabaisser sous aucun prétexte, elle a voté Alpha Condé en 2010, elle le soutiendra en 2015 » (Déclaration)

« Nous jeunes cadres patriotes de la Basse-côte, réunis au sein du mouvement ci-dessus nommé, avons suivi avec beaucoup d’attention les récents développements de la situation socio-politique de notre beau pays la République de Guinée.

À ce jour, nous constatons en effet, que les paisibles populations de la Guinée restent préoccupées par ce qui canalise aujourd’hui l’inquiétude, dans la sous- région ouest-africaine et dans le reste du monde c’est-à-dire la lutte contre la maladie Ebola.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top