Politique

Etat d’urgence sanitaire : Pourquoi les autorités guinéennes bloquent les camions à Pamelape ?

Depuis la déclaration de l’Etat d’urgence sanitaire en Guinée, nombreux sont les chauffeurs de camions transportant des denrées alimentaires en provenance de la Sierra Leone qui se retrouvent bloqués par les guinéens à Pamelape, (frontière guinéo-leonaise). Cependant, les autorités guinéennes n’ont pas officiellement fermées les frontières.

Pourtant, les agents de contrôle refusent le passage aux camionneurs qui ont à leur bord des marchandises à péremption rapide. 

 

Sur les ondes de nos confrères de la radio Espace fm, les chauffeurs victimes de ce blocage ont tiré la sonnette d’alarme. Sur l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ de ce jeudi 4 septembre 2014, Mamadou Diallo, chauffeur ne cache pas son indignation.

« Depuis un mois nous sommes bloqués ici. Il y a environs 100 camions tous chargés de denrées, notamment d’arachides, de poudre de manioc et autres haricots massés à la frontière par les guinéens. Nous avons fait le test au poste de contrôle, mais cela ne nous a pas permis d’entrer en Guinée pour écouler nos marchandises. Plusieurs marchandises pourront être périmées à partir aujourd’hui », explique le chauffeur en colère. 

Au micro d’Espace FM, le conducteur fait comprendre que les contrôleurs à cette frontière font passer certains véhicules contre certaines sommes d’argent. « Ils font passer certains chauffeurs contre 300 à 500 mille francs guinéens et cela par la brousse », précise-t-il. 

Nos confères se sont interrogés sur le pourquoi et comment les gardes frontaliers refusent le passage à des chauffeurs guinéens. Ils précisent que cette situation risque de créer une crise alimentaire dans le pays. 

Mamadou Oury Bah  

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top