Politique

Psychose à Labé depuis qu’un passager malade a été débarqué d’un taxi à Pita

Une certaine psychose règne toujours dans la région de Labé, un jour après qu’un passager malade ait été débarqué d’un taxi, en bordure de route à Pita.
Le passager malade, soupçonné de porter le virus Ebola, est depuis admis au centre de transit de l’hôpital préfectoral de Pita, les médecins ont procédé à des prélèvements sur son corps, les échantillons envoyés sur Conakry, mais rien de tout cela ne rassure. Une certaine panique semble s’être emparée des populations de la région.
Mais c’est à Labé où cette psychose semble s’être répandue le plus. Aussitôt alertées de cette situation, les autorités de Labé, ont depuis hier, mis en branle tous les dispositifs pour retrouver le taxi et son contenu qui faisaient mouvement vers leur ville. Aucune trace pour l’instant.

Selon un journaliste travaillant à Labé, toutes les recherches effectuées depuis hier, n’ont pas permis de retrouver le taxi et les passagers qui étaient à bord.
Dr Barry, directeur de l’hôpital préfectoral de Pita, a confié dans l’émission « Les Grandes Gueules », de la Radio Espace Fm, ce matin, que rien n’indique pour l’instant que ce patient souffre d’Ebola. « il faut attendre le soir pour connaître les résultats des analyses des prélèvements qui ont été acheminés sur Conakry, pour se prononcer. Le malade est au centre de transit, mais il n’a pas fait de diarrhée depuis hier, nous attendons les résultats… » a-t-il conclu au micro de nos confrères.
En attendant, une certaine frilosité règne sur place…
A suivre !
Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top