Politique

17 bâtiments de l’école de police de Kafiliya décoiffés par une tornade

Les dernières pluies, accompagnées de vents violents, qui ont arrosé le littoral guinée, ont laissé des traces par endroits. L’école de police de Kafiliya en payé les frais.
Les toitures de 17 sur les 54 bâtiments que compte  cette école nationale de police de Kafiliya située à 17 KM de la ville de Boffa, ont été ôtées, arrachées et emportées par les vents. Outre ces toitures, la tornade a arraché également des arbres et causé d’autres dégâts matériels dans cette école en rénovation.

 

La désolation se lisait sur les visages des occupants qui suivent les travaux  de reconstruction en cours. Le coordinateur de l’école, Capitaine Amadou Thidiane Diallo sollicite l’intervention rapide des autorités pour refaire ces toitures.

Située dans la forêt touffue de Kafiliya, cette école doit accueillir en octobre prochain des centaines d’agents de police pour des formations de spécialités initiales dans les domaines techniques d’intervention.

Et selon des spécialistes, ce site est particulièrement adapté à ces formations du fait des espaces naturels, eaux, forêts et escarpement qui l’entourent.

Les travaux d’adduction d’eau, reprofilage de la piste d’accès, la réfection des salles de classes, des toilettes, des terrains d’entrainement et l’électrification  sont encours mais le passage de cette tornade plonge cette école dans une sorte de recul et de désespoir pour des autorités policières qui accéléraient les travaux pour ouvrir officiellement cette école en octobre.

Cet objectif risque de ne pas être atteint…

Oubensy Sylla

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

17 bâtiments de l’école de police de Kafiliya décoiffés par une tornade

Les dernières pluies, accompagnées de vents violents, qui ont arrosé le littoral guinée, ont laissé des traces par endroits. L’école de police de Kafiliya en payé les frais.
Les toitures de 17 sur les 54 bâtiments que compte  cette école nationale de police de Kafiliya située à 17 KM de la ville de Boffa, ont été ôtées, arrachées et emportées par les vents. Outre ces toitures, la tornade a arraché également des arbres et causé d’autres dégâts matériels dans cette école en rénovation.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top