Politique

EDG : La colère couve suite à des nominations opérées par Nava Touré

Alors que le gouvernement est à la manœuvre pour concrétiser sa volonté d’aboutir à un contrat de gestion de la guinéenne de l’électricité à un opérateur privé, Nava Touré, volontairement ou inconsciemment, secoue le cocotier par ses dernières nominations, loin d’être la tasse de thé des travailleurs, dans leur écrasante majorité, apprend-on.

En effet, le taiseux Directeur Général d’EDG, vient de bouleverser la nomenclature de l’organigramme de la société, en supprimant les départements, au profit de trois supers directions, avec à leurs têtes des personnes controversées pour une raison ou pour une autre.

Tous les départements qui existaient au sein de la société ont été regroupés à l’intérieur de ces 3 grandes directions, à savoir : primo, la direction coopération technique, deuxio, la direction planification et équipement et tertio, celle appelée appui aux opérations.
La 1ère  comprend la production, la distribution, le transport, la maintenance réseau, les approvisionnements en ressources physiques, et le service commercial-marketing. Cette direction est confiée à M. Ibrahima Diallo, contesté à cause de son obédience politique. Ajouter à cela, le fait que deux volets stratégiques, la production et la distribution, sont confiés à quelqu’un d’autre qui est aussi controversé à cause de son obédience politique, en l’occurrence, M. Alpha Oumar Barry.
La seconde regroupera en son sein les travaux, la planification, la maîtrise de la demande, elle est confiée à M. Mamady kakoro, un cadre qui trainerait énormément de casseroles. Selon nos informations, il était celui que Dr Ousmane Kaba avait voulu pistonné pour être DG d’EDG, mais il fut confondu par le chef de l’Etat, en personne, quand celui-ci lui étala le passé peu glorieux de l’homme.
La 3ème réunit le patrimoine, les finances et les ressources humaines. Pour la cornaquer, M. Nava Touré a fait confiance à un retraité mais qui avait été par la suite repris, en la personne de M. Koikoi Guilavogui.
Selon des témoignages recueillis auprès de nombreux travailleurs, ces nominations et ces réformes sont très mal reçues au sein d’EDG, les travailleurs l’auraient déjà fait savoir aux autorités. Si rien n’est fait, le feu couve…
Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

EDG : La colère couve suite à des nominations opérées par Nava Touré

Alors que le gouvernement est à la manœuvre pour concrétiser sa volonté d’aboutir à un contrat de gestion de la guinéenne de l’électricité à un opérateur privé, Nava Touré, volontairement ou inconsciemment, secoue le cocotier par ses dernières nominations, loin d’être la tasse de thé des travailleurs, dans leur écrasante majorité, apprend-on.

En effet, le taiseux Directeur Général d’EDG, vient de bouleverser la nomenclature de l’organigramme de la société, en supprimant les départements, au profit de trois supers directions, avec à leurs têtes des personnes controversées pour une raison ou pour une autre.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top