Politique

Polémique autour de la présence d’individus dans l’enceinte du lycée de l’Excellence : l’Honorable Aboubacar Soumah nuance : « c’est pour préparer la fraude »

La présence de plus de 200 personnes, selon des témoignages d’habitants des quartiers Béhanzin, Cité de l’air et Tanènè, dans l’enceinte même du lycée de l’excellence, continue d’alimenter la chronique en Guinée. Depuis que cette présence a été révélée par l’émission « Les Grandes Gueules » d’Espace Fm, la polémique ne cesse d’enfler, les interrogations fusant de partout.
Les politiques, très vite, n’ont pas hésité un seul instant, pour s’en saisir. Eux tous, curieux de savoir si ceux qui séjournent actuellement, depuis environ 3 semaines, dans cette école, sont des chasseurs-donzos ou pas ?

Et pour quel but sont-ils regroupés à cet endroit, en ce moment-ci, en cette période d’Ebola ?
Selon nos sources, pour en avoir le cœur, deux députés de l’UFR, en l’occurrence Madame Aïssata Daffé et l’honorable Touré, député uninominal de Matoto, se seraient rendus samedi, dans l’enceinte même de cette école, ils n’auraient pas rencontré de donzos comme cela été présenté.
Quid de celui par lequel la polémique est venue ? en l’occurrence, le député Aboubacar Soumah ? Il en a sait, vraisemblablement beaucoup plus, sur ces personnes, à l’intérieur de cette école d’excellence.
Pour le député uninominal de Dixinn, le but du regroupement de ces personnes, en ce moment dans une école, c’est ni plus ni moins que pour préparer la fraude électorale. Des élections à enjeux majeurs en Guinée, ce n’est en tout cas, pas loin !!!
Au RPG-Arc-en-ciel, on reste très surpris de la façon dont les choses ont été présentées à propos de cette présence humaine à l’intérieur de cette école. « Ce sont des cadres du parti qui sont venus de l’intérieur pour une formation… », nous a expliqué laconiquement un proche de Lansana Komara, secrétaire administratif du parti.
Un qui cherche toujours la meilleure façon de répondre aux accusations portées à son encontre, une communication serait en préparation, mais une communication qui tarde et qui tant qu’elle n’est pas faite, la polémique ne retombera point.
Aboubakri

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top