Politique

A Labé, Idrissa Sampiring Diallo tel un pestiféré (Déclaration du comite consultatif des marches de Labé)

Le loup réapparait de nouveau affamé après avoir erré entre toutes les bergeries à la recherche en vain d’une proie.
Il s’agit bien de celui qu’on nomme Idrissa Sampiring DIALLO qui continue de pratiquer sans issue, le nomadisme politique et journalistique entre les divers partis et station ou il est considéré de toute part comme l’oiseau de malheur.
Ce sous-marin naufragé en perte de vitesse n’ayant plus de repère, a refait surface avec ses tares d’invention et de publication de fausses informations pour semer la nuisance et la division au sein de la société.

L’article paru dans guineematin,com le 11 septembre 2014 a son adresse et concernant El hadj Habib Fady DIALLO, directeur de campagne de l’UFDG sans fondement.
Aussi, Idrissa Sampiring ignore complètement la mission du comite consultatif qui est un organe composé de 25 membres, placé sous l’autorité de la commune urbaine de Labé et dont la vocation consiste a appuyer et a dynamiser les activités au niveau des marches.
Contrairement a la prétention de Idrissa Sampiring, ce n’est pas un petit groupe de jeunes mais une structure formalisée, officiellement reconnue depuis 2008 avec une nouvelle équipe qui continue de faire ses preuves en contribuant au Développement socio-économique de la cite.
Si ce prédateur a des comptes à régler avec l’UFDG, il n’a qu’à oser attaquer frontalement le parti et éviter l’amalgame en prenant comme bouc émissaire le comite consultatif.
Et s’il existe des antécédents entre des membres de ce comite et lui, qu’il ait le courage et l’honnêteté également tout droit au but sans créer la diversion.
S’agissant de la prise en otage du président de l’UFDG que ce pseudo-journaliste évoque, ce n’est pas rien d’autre qu’une atteinte a la probité du leader ainsi qu’une injure proférée a l’endroit du parti

Labé, le 18 Septembre 2014

Membre le président
Vieux TOUNKARA Thierno Bachir Koula DIALLO

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top