Politique

L’UNICEF lance un appel de 200 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Près de 8,5 millions d’enfants et de jeunes vivent dans les régions affectées par le virus en Guinée, Sierra Leone et Libéria
 
GENÈVE/DAKAR/NEW YORK, 16 septembre 2014 – L’UNICEF a annoncé aujourd’hui qu’il avait besoin de plus de 200 millions de dollars É.-U. pour intervenir face à l’épidémie provoquée par le virus Ebola, une épidémie qui a fait plus de 2 400 victimes et ravagé des communautés entières en Afrique de l’Ouest. Ceci entre dans le cadre d’un appel de six mois, plus important, d’un montant de 987,8 millions de dollars É.-U. dont ont besoin les gouvernements et les organismes humanitaires pour lutter contre la maladie.  
 
« Le virus Ebola tue les gens et hypothèque leur avenir, » a affirmé Afshan Khan, Directrice des programmes d’urgence à l’UNICEF. « Il entraîne la fermeture des écoles, détruit les systèmes de santé et met en danger le tissu même des communautés. Il s’agit d’une crise aux proportions gigantesques. » 
 
Sur les 200 millions de dollars, près de 65 millions iront aux programmes de l’UNICEF au Libéria, environ 61 millions seront affectés à la Sierra Leone et plus de 55 millions à la Guinée. Quelque 10 millions de dollars supplémentaires aideront les pays voisins à se préparer contre une éventuelle propagation de la maladie à l’intérieur de leurs frontières. Les 9 millions de dollars restants sont nécessaires pour assurer les opérations de coordination au niveau régional.
 
L’UNICEF estime que 8,5 millions d’enfants et de jeunes de moins de 20 ans vivent dans les zones  touchées par le virus Ebola en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria. Parmi ceux-ci, 2,5 millions ont moins de cinq ans.
 
Après avoir mené une action auprès des communautés pour mieux sensibiliser la population à la maladie et distribué du matériel d’hygiène de base dès les premiers jours de l’épidémie, l’UNICEF a renforcé son intervention alors que l’hécatombe provoquée par le virus se poursuit. L’organisme pour l’enfance, qui est présent dans tous les pays touchés, a envoyé de toute urgence le matériel indispensable et diffusé au cœur des communautés sinistrées les informations nécessaires pour que les familles puissent se protéger elles-mêmes. 
 
Voici des exemples d’opérations menées par l’UNICEF et ses partenaires : 
 
• Avec l’appui de la Banque mondiale, du Japon et d’USAID, envoi par avion de 544 tonnes de matériel en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone avec près de 50 vols depuis le début du mois d’août. Parmi ce matériel figurent des vêtements de protection, des articles d’hygiène et des médicaments de base. 
 
• Appui au Gouvernement de la Sierra Leone en menant une campagne de sensibilisation de la population d’une durée de trois jours, les 19, 20 et 21 septembre, en aidant la formation de bénévoles et en diffusant des informations exactes sur le virus Ebola. 
 
• Mise en place d’installations d’eau et d’assainissement dans les centres de traitement contre le virus Ebola dans les trois pays. 
 
• Formation de personnel de santé bénévole sur place, d’enseignants et d’autres personnes pour aider à diffuser des informations d’importance vitale sur le virus Ebola.
 
• Action pour prévenir des flambées de maladies qui ne sont pas liées au virus Ebola et apport de prestations de santé de base aux femmes et aux enfants. 
 
• Apport de soutien psychosocial aux enfants touchés par le virus Ebola.
 
« Nous devons travailler avec les communautés, a affirmé Mme Afshan Khan. Nous pouvons aujourd’hui sauver des vies si chaque pays, chaque organisme qui a les moyens d’apporter son aide peut effectivement le faire. » 
 
unicef

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top