Politique

Situation grave à N’zérekoré: Au moins 6 morts, 21 blessés et des dégâts matériels

On apprend que les sensibilisateurs qui étaient jusque-là considérés comme portés disparus depuis mardi seraient tués par leurs ravisseurs dans la sous préfecture de Womey située à environ 50 km de la ville de N’zérekoré en Guinée Forestière. Des sources rapportent qu’une équipe de sensibilisateurs sur les modes de contamination de la fièvre Ebola conduite par le gouverneur de la région y a tourné en accrochage avec les populations trop réticents sur l’existence de cette maladie.

Il y aurait plus de 6 morts, 21 blessés et des dégâts matériels immenses, selon nos sources. 

 

Il s’agit de Dr Ibrahim Fernandez, directeur préfectoral de la santé de N’zérékoré, Dr Barry, directeur general adjoint de la santé de la localité et Pasteur Kolié, fondateur d’une clinique privée. Il y a aussi 3 hommes de médias parmi les victimes, notamment Facely Camara, stagiaire à la radio ‘’Zali Fm’’ de N’zérekoré, Molou Cherif et Sidiki Sidibé, respectivement journaliste et technicien à la radio rurale de Nzérékoré.

D’autres sources rapportent que le sous prefet de Womey et Melle Pascaline Gobou Lamah, stagiaire du site d’information ‘’GUINEEPLUS’’ basée à Gouécké seraient abattu sur place.
Pour l’instant, on n’a pas rçu une information officielle de la part des autorités guinéennes pour préciser le nombre de morts.

Des témoins basés dans la ville de N’zérekoré affirment que la situation reste tendu et que l’équipe gouvernementale qui séjourne dans la région depuis mardi est en train de calmer les citoyens en colère.

Nous y reviendrons.
Mamadou Oury Bah

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top