Politique

Ebola en Afrique de l’Ouest : la France et l’Allemagne installent un pont aérien

L’Allemagne et la France vont construire un pont aérien pour transporter des médicaments en Afrique de l’Ouest où le virus Ebola a déjà fait plus de 2 600 morts.
L’Allemagne et la France ont mis en place un pont aérien pour fournir de l’aide aux pays d’Afrique de l’Ouest confrontés à l’épidémie de fièvre Ebola, qui a déjà fait plus de 2 600 morts.

L’opération pourrait débuter dans les quarante-huit heures, a annoncé le ministère allemand de la Défense, soulignant que l’Allemagne va dépêcher jusqu’à cent soldats à Dakar, au Sénégal, d’où deux avions de transport Transall de la Luftwaffe achemineront de l’aide aux pays touchés par l’épidémie comme le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée.
« Cela permettra de transporter plus de 100 tonnes par semaine », a indiqué le ministère allemand de la Défense, ajoutant que la France engagerait également des avions dans ce dispositif. Les avions transporteront notamment des médicaments, du matériel médical, des couvertures et des tentes. Français et Allemands prévoient aussi d’ouvrir deux centres de soins, chacun de 50 lits. Le centre français sera installé en Guinée, l’allemand au Liberia.
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian, se sont entendus pour lancer ce pont aérien lors d’une réunion, ce vendredi, à Paris.
Afrik.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Ebola en Afrique de l’Ouest : la France et l’Allemagne installent un pont aérien

L’Allemagne et la France vont construire un pont aérien pour transporter des médicaments en Afrique de l’Ouest où le virus Ebola a déjà fait plus de 2 600 morts.
L’Allemagne et la France ont mis en place un pont aérien pour fournir de l’aide aux pays d’Afrique de l’Ouest confrontés à l’épidémie de fièvre Ebola, qui a déjà fait plus de 2 600 morts.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top