Politique

Drame de Womey : Le Remigui condamne et appelle le gouvernement à diligenter les enquêtes (Déclaration)

Le Réseau des Médias sur Internet en Guinée (Remigui) a appris avec consternation, l’assassinat du journaliste Facely Camara, de la Radio Liberté Zali FM, de Molou Chérif et Sidiki Sidibé, deux techniciens de la radio rurale de N’Zérékoré.
Le meurtre a été perpétré le 16 septembre 2014 à Womé, une commune rurale de N’Zérékoré. Ces trois professionnels des médias y étaient pour couvrir une activité de sensibilisation des populations contre le virus Ebola.

Ils ont été pris à partie par des personnes apparemment réfractaires à l’existence d’Ebola dans cette localité.
En plus de ces trois hommes des médias, y ont également trouvé la mort :Moriba Touré, sous-préfet de Womey, Dr.Ibrahima Fernandez, Directeur Préfectoral de la Santé de N’Zérékoré, Dr.IbrahimaSaliou Barry, Directeur Général Adjoint de l’hôpital régional de N’Zérékoré, Pépé Kpogohomou, Chef du centre de santé de Womey et Moïse Mamy, Pasteur évangéliste.
Le REMIGUI condamne avec la plus ferme énergie l’assassinat de toutes ces personnes qui étaient dans l’exercice de leur profession. Il appelle le gouvernement à diligenter rapidement les enquêtes afin de dénicher les auteurs de ces crimes, pour les déférer devant les juridictions compétentes.
Le REMIGUI présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

Conakry, 19 Septembre 2014
Le Coordinateur National du REMIGUI

BAH Boubacar « AZOCA »

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Drame de Womey : Le Remigui condamne et appelle le gouvernement à diligenter les enquêtes (Déclaration)

Le Réseau des Médias sur Internet en Guinée (Remigui) a appris avec consternation, l’assassinat du journaliste Facely Camara, de la Radio Liberté Zali FM, de Molou Chérif et Sidiki Sidibé, deux techniciens de la radio rurale de N’Zérékoré.
Le meurtre a été perpétré le 16 septembre 2014 à Womé, une commune rurale de N’Zérékoré. Ces trois professionnels des médias y étaient pour couvrir une activité de sensibilisation des populations contre le virus Ebola.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top