Politique

Drame de Womey, assassinat d’un militant de l’UFDG, menace sur la vie d’un député : Le CROCCkry dénonce l’incapacité de l’Etat à faire face aux défis sécuritaires des populations (Déclaration)

Notre pays la Guinée face à la dure épreuve du combat pour l’éradication Ebola avec des conditions de vie difficiles des populations vient d’être doublement frappé de façon préoccupante, crapuleuse et odieuse dans sa capitale Conakry à travers l’assassinat d’un de ses fils Mr Amadou Oury Diallo et dans sa partie sud par des actes barbares, lâche et sans précédent ayant entrainer la mort cruelle des cadres sur le front de combat, que le tout puissant les accueille dans son paradis éternel.

Le Conseil Régional des Organisations de la Société civile de Conakry :
dénonce aussi bien la faiblesse de l’Etat à apporter une réponse efficace/efficiente aux besoins sécuritaires des populations que son manque de diligence dans les enquêtes pour des crimes donnés
Condamne avec un sentiment de culpabilité la montée de la criminalité dans le pays sous tendue par une impunité notoire entretenu par l’Etat faisant ainsi plusieurs victimes
Regrette également la montée de la violence (verbale et physique) dans les cœurs et les esprits des guinéens, entretenu par des élites qui en manque de réponses politiques et administratives aux aspirations des citoyens utilisent la souffrance et l’ignorance de ces derniers à des fins personnelles ;
Met en garde toute personne qui, de par ses propos ou attitudes inciterait à la haine et à la violence ;
S’inquiète des menaces qu’aurait reçu un Députe, tout en Regrettant l’option qu’il a choisi en sa qualité de Député de la nation pour dénoncer ces dites menaces verbales
Le Conseil Régional des Organisations de la Société civile de Conakry :
Adresse ses Condoléances les plus attristés à l’ensemble des familles éplorées et à tout le peuple de Guinée ;
Partage les peines de l’ensemble des citoyens de la région de Nzérékoré et reste solidaire au Conseil Régional des Organisations de la Société civile de Nzérékoré pour toute action citoyenne entreprise pour le rétablissement de la vérité dans la quiétude sociale ;
Lance un appel pressant aux autorités politiques et judiciaires pour:
Diligenter des enquêtes sur les circonstances de ces crimes, afin de retrouver ses auteurs et les soumettre à la rigueur de la loi ;
Veiller sur la sécurité personnelle du Députe qui a témoigné avoir reçu des menaces après l’assassinat de Mr Amadou Oury DIALLO, tout en menant des enquêtes rapides à travers les Techniques de l’Information et de la Communication sur l’authenticité de ses déclarations relatives à ces dites menaces ;

rappel une fois encore aux services de sécurités de leur obligation d’assurer la sécurité des populations et leurs biens en toute circonstance, en tout lieu et en tout temps,
Invite tous les guinéens, notamment les ‘’élites politiques’’ à plus  de responsabilité dans leurs propos, leurs actions et leurs conduites afin de favoriser la construction et la consolidation d’une nation stable, équitable et forte au service de tous;
Aux acteurs de la société civile de rester fidèles aux principes et valeurs qu’ils incarnent et de se mobiliser pour le renforcement de la citoyenneté active;
Le Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry exprime sa gratitude aux partenaires techniques et financiers pour leur appui constant à la Guinée dans le cadre de la lutte contre Ebola.
Paix aux Ames des défunts !
Vive l’Unité nationale !
Que Dieu bénisse la Guinée !
Conakry, le 19 septembre 2014
Pour Le CROSC – Ckry,
Le président Abdoul Sacko

Rapporté par Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top