Politique

Surfacturation : Une cité artisanale à Faranah à 16 milliards de francs guinéens

Le ministre Moussa Condé Tata Vieux veut faire construire une cité artisanale à Faranah, sa préfecture d’origine. Selon nos informations, le coût initial du projet, était de 4 milliards de francs guinéens.
Il y a trois jours, on apprenait que le ministre lui-même, a annoncé devant ses cadres, que le projet de budget pour la construction de cette cité artisanale à Faranah, se monte désormais à 16 milliards de francs guinéens.

Le projet de budget en question serait même en passe, s’il ne l’est, d’être validé au ministère du budget.
Face à un tel gonflement, c’est l’étonnement et l’incompréhension. Beaucoup se demandent comment on est passé subitement de 4 à 16 milliards pour un même projet ?
Les langues commencent à se délier, on parle d’un projet bigrement surfacturé, avec la complicité du ministre du budget et probablement de celui de l’économie et des finances.
Moussa Condé Tata Vieux, traine une réputation assez sulfureuse. Son passage à la tête du ministère de la pêche, est resté dans l’esprit des guinéens. Un passage marqué par de nombreux scandales et un gap de 14 milliards de francs guinéens entre les recettes déclarées par son ministère et les chiffres du trésor public.
C’était à la faveur de la présentation du budget en cours d’exécution, face au CNT, en décembre 2013.
Aboubakri

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Surfacturation : Une cité artisanale à Faranah à 16 milliards de francs guinéens

Le ministre Moussa Condé Tata Vieux veut faire construire une cité artisanale à Faranah, sa préfecture d’origine. Selon nos informations, le coût initial du projet, était de 4 milliards de francs guinéens.
Il y a trois jours, on apprenait que le ministre lui-même, a annoncé devant ses cadres, que le projet de budget pour la construction de cette cité artisanale à Faranah, se monte désormais à 16 milliards de francs guinéens.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top