Politique

Ebola/Forécariah : Le préfet hué et sauvé par le premier ministre Mohamed Saïd Fofana

A Forécariah, les nerfs sont toujours à fleurs de peau plusieurs jours après l’enterrement assez mouvementé d’une dame décédée d’Ebola, troisième victime venant d’une même famille.
Au lendemain donc des incidents qui ont émaillé cet enterrement, une délégation du gouvernement à sa tête le premier ministre lui-même, Mohamed Saïd Fofana, et comprenant entre autres, le ministre de la santé et celui de la communication, était sur place ce samedi. Mais le moins qu’on puisse dire, est que tout ne s’est pas déroulé sans anicroches.

Après les interventions du premier ministre Mohamed Saïd Fofana et du ministre de la santé, lequel a présenté à la population une enveloppe de 30 millions de francs guinéens, des cartons de savon et de clore, au nom du chef de l’Etat, il est revenu au préfet de Forécariah de prendre la parole.
Patatras ! Il n’ira pas loin, selon le correspondant local d’une radio privée de Conakry, il a été copieusement hué par des jeunes toujours en colère contre les autorités locales qu’ils accusent de faire d’Ebola un fonds de commerce.
Il a fallu que le PM lui vienne au secours pour le tirer de là, il sera ensuite embarqué à bord de la voiture de commandement de ce dernier, direction la résidence privée de Saïd, mais constant des jeunes déchaînés à leurs trousses, le PM sera obligé de rebrousser chemin, pour une destination inconnue.
Durant de longues minutes après, les jeunes ont continué à crier ‘’ A bas le préfet’’, ‘’Ebola n’existe pas à Forécariah’’. Ils appellent désormais au départ de ce préfet.
Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top