Politique

Massacre du 28 septembre 2009: l’opposant Mouctar Diallo se souvient

Cinq (5) ans après le massacre du 28 septembre 2009 qui a coûté la vie à 150 guinéens qui manifestaient contre la candidature du Capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte au pouvoir d’alors, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) était au stade ce jour, il se rappel.

 

« C’était vraiment tragique.Il faut que les auteurs de ce massacre soient punis à la hauteur de leur crime », martèle-t-il.  

L’ancien ministre de l’élevage ajoute qu’il est très choqué et surpris du degré de sauvagerie et d’atrocité constatées au stade du 28 septembre 2009. « Vue des gens qui tombaient et sur qui on tirait à bout portant, d’autres qu’on poignardait et des femmes agressées et violées. Tout cela s’est passé sous nos yeux », précise-t-il.

Le président des NFD souligne qu’il faut qu’un procès digne de ce nom soit tenu pour que tous ceux qui sont derrière ce massacre soient jugés et punis conformément à la loi, pour que plus jamais ça en Guinée.

Mamadou Oury Bah

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Politique

Massacre du 28 septembre 2009: l’opposant Mouctar Diallo se souvient

Cinq (5) ans après le massacre du 28 septembre 2009 qui a coûté la vie à 150 guinéens qui manifestaient contre la candidature du Capitaine Moussa Dadis Camara, chef de la junte au pouvoir d’alors, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) était au stade ce jour, il se rappel.

(suite…)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top