Politique

Ebola-résistance : Le nouveau ministre de la sécurité recommande l’usage de la force, seulement dans l’absolue nécessité

En marge d’un atelier qui s’est ouvert hier à Kindia, le nouveau ministre de la sécurité, s’est voulu on ne peut plus clair, face à la montée de l’Ebola résistance à travers le pays.
Dr Mahmoud Cissé, sans barguigner, a instruit aux forces de sécurité, d’user de la puissance publique, lorsqu’il y a une absolue nécessité, pour faire face à toutes formes de résistance à l’épidémie d’Ebola, à travers le pays.
Cette déclaration du ministre de la sécurité, vient lever un coin de voile sur l’exaspération manifeste de l’Etat face à la multiplication des cas d’Ebola résistance à travers le pays, depuis le massacre de 9 personnes d’une équipe de sensibilisation à Womey (Nzérékoré).
Ici et là, aussi bien à Conakry qu’en région, il existe des zones où les habitants sont réfractaires à tout ce qui est relié à Ebola. Les derniers cas en date ont été enregistrés à Wanidara, un quartier de la banlieue de Conakry, à Faranah, et à Forécariah.

Désormais les forces de sécurité guinéennes, ont carte blanche pour user de la force quand c’est absolument nécessaire, pour contrer tout risque d’une plus grande propagation de la maladie.
Aboubacar MBodia Diallo

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top