Actualités

Antonio Souaré, demain la Féguifoot ! (Par Ibrahim Diallo)

Les élections à la Féguifoot, c’est déjà demain. Dans les jours à venir les membres du bureau de la Coordination des clubs soutenant la candidature d’Antonio Souaré pour l’élection au poste de président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot), se rendront à l’intérieur du pays pour expliquer les raisons du soutien inconditionnel de leur structure à cette candidature.

Ça promet ! Au regard de l’engagement de l’homme pour le développement de notre football nul plus que lui ne pourra être le candidat idéal.

Sur le terrain, de par ses investissements, sa vision et son expérience de manager, le football guinéen retrouve les paramètres permettant une forte avancée dans le cadre des techniques modernes de la pratique des sports en général et du football en particulier.

Aller à la crête de la fédération, est important. Mais encore plus important ici, c’est l’adhésion populaire de tous ceux qui concourent à la mise en place d’une véritable organisation qui nous sortira enfin de l’improvisation et des mauvaises habitudes qui ont toujours gangrené le sport roi dans notre pays.

Les réalisations pratiques d’Antonio Souaré sur le terrain, son plan de préparation du travail, l’ont conduit avec humilité à se hisser au stade où il est aujourd’hui.

C’est pourquoi, il n’est pas exclu que la démonstration de force exprimée dans les villes de l’intérieur du pays soit égale ou supérieure la grande caravane qui a fait trembler Conakry le 9 janvier dernier.

Cela dit, malgré les propos acerbes des pêcheurs en eaux troubles, les membres du bureau de la Coordination des clubs soutenant la candidature d’Antonio Souaré continuent leur chemin, et par la volonté de Dieu atteindront leur objectif. Celui de l’amener à accepter cette candidature et, avec leur soutien, à triompher le jour des élections.

N’en déplaise donc à ceux qui ne veulent pas le voir à tête de la Féguifoot. Pour le nouvel indice du football guinéen, Antonio Souaré doit accepter d’être là. Pour le changement, il doit être là. Pour vaincre le signe indien et renouer avec la victoire, il doit être là. Et il sera là après le congrès électif.

Car, c’est lui que les électeurs dans leur majorité réclament. Tous décident de le plébisciter à cause de sa grande humilité et de sa compréhension légendaire des problèmes d’autrui, son esprit de solidarité sans faille à l’endroit de « tout le monde », mais aussi des nombreux sacrifices qu’il consentit pour le football guinéen.

Oui, c’est ici à Conakry, dans les villes de l’intérieur du pays et le jour du congrès électif que tout se décidera !

Confiants et sereins, les supporteurs de sa candidature et les membres statutaires de la Féguifoot attendent de lui et de son équipe un nouveau départ pour le football guinéen. Et une bonne marche au fil des années à venir.

Membres de la Coordination des clubs et amis du football guinéens assument pleinement le bon choix, car ils croient en leur joker. Et ils ont tout à fait raison, Antonio Souaré, le messie du football guinéen, reste et demeure un véritable serviteur de notre football, pour le renouveau, la grandeur et le bien-être de la Guinée. Et il le sera demain plus qu’aujourd’hui.

Ibrahima Diallo,

Directeur général de la radio Liberté FM

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top