Actualités

Ce contraste saisissant : Voici ce que disait il y a quelques jours Amadou Diouldé Diallo du COCAN 

La nomination des membres  du comité de pilotage du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en Guinée en 2023 (COCAN 2023), le 3 janvier dernier par décret présidentiel continue d’alimenter la chronique dans la cité.

C’est dans cette optique que l’historien et journaliste sportif, le doyen El Hadj Amadou Diouldé a réagi au micro de notre reporter, sur le  choix des membres du comité de pilotage du COCAN, constitué quasiment d’hommes d’affaires,  dont le président est Mamadou Antonio Souaré, Ingénieur télécoms, PDG de GBM, le vice-président Général Mathurin Bangoura, Gouverneur de la ville de Conakry, et le deuxième vice-président, Kerfala Person Camara, PDG de Guicopress…

Quand on sait que M. Antonio Souaré, particulièrement lorgne aussi la présidence de la FEGUIFOOT, certains observateurs émettent déjà des réserves sur ce cumul de fonctions qui ne pourrait que conduire à des conflits d’intérêt, l’homme étant président du Horoya AC entre autre.

Pour Amadou Diouldé Diallo, « le cumul qui ne se fait pas ailleurs exposerait le pays à la risée du monde. » Sur la composition du comité de pilotage du COCAN, le chroniqueur sportif met le pied dans le plat en disant : « Alpha Condé comme à son habitude, a nommé des hommes d’affaires à la mode, et des cadres ayant des faveurs appuyées par le réseau de copains tapis au ministère des Sports, de la culture et du patrimoine historique, et une député Docteur Dialikatou, connue et reconnue pour sa transhumance politique. »

Pour le doyen Diouldé, il s’agit là « des spectateurs nommés à la place des acteurs que sont le ballon d’or Souleymane Chérif, Petit Sory, Papa Camara et autres Thiam  Ousmane Tolo, des grands journalistes comme Gaoussou Diaby et Cheick Fanta Mady Condé, et le grand dirigeant Docteur Baba Sakho. »

Pour finir, il lance : « maintenant que Antonio Souaré est président du COCAN, il ne devrait plus être candidat à la FEGUIFOOT. »

Mais à écouter le président du COCAN, qui s’est confié à nos confrères de la radio espace FM, le lendemain de sa nomination, ‘’ailleurs ce sont les présidents des Fédérations de football qui présideraient les comités de pilotage des organisations des CAN’’, selon Antonio Souaré. Ce qui voudrait dire que M. Souaré est bien prêt à briguer le poste de président de la Guinéenne de football.

Alpha Amadou  

Paru dans le journal L’Indépendant 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top