Actualités

Course à la présidence de la FEGUIFOOT: l’impossible désistement d’Antonio Souaré

Opération de charme ou de plébiscite pour Mamadou Antonio Souaré ?  C’est du moins, le sentiment le plus largement partagé aujourd’hui à Conakry au lendemain de la visite à laquelle les différents acteurs, décideurs du football guinéen ont eu droit dans les installations futuristes du centre sportif  du PDG du Groupe Business Marketing (GBM)  à Yorokoguia, situé dans la préfecture de Dubréka.

Jeudi 29 décembre 2016, tous les 121 membres statutaires de la fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) ainsi que les 8 ligues régionales de football de la Guinée s’y étaient donné rendez-vous. Histoire pour eux, de rendre hommage à ce grand mécène pour ses inlassables et gigantesques efforts abattus en faveur du football et de la culture guinéenne.

Derrière son pupitre et au milieu des installations sportives pharaoniques, véritable symbole de passion et de fierté pour un homme dont le destin se confond à plusieurs égards à celui de son pays, le maître de cérémonie, dans un ton agressif qui frise même l’irrévérence, introduit les différents intervenants.

Chaque délégation, après ces obligations protocolaires et  à tour de rôle, a proclamé son ‘’allégeance’’ à Antonio, le ‘’Berlusconi’’ du football guinéen. A sa suite, le maître de céans, lui-même, dans un ton très familier au monde du football, soutient que son action est, par-dessus toute autre considération,  une passion.

« Je ne suis pas politique, je ne fais pas de la politique mais, je ferais et serais football jusqu’à ma mort », martèle-t-il. Une déclaration qui a été saluée  par une salve  d’applaudissements à tout rompre et qui avait valeur d’un message fort et retentissant à l’endroit des potentiels concurrents ou adversaires de l’homme.

Puis, il appartiendra au président de la ligue de Kankan de conclure en ces termes : «si un Guinéen s’aime aujourd’hui, il évitera de se présenter face à Antonio Souare à la tête de la Fédération Guinéenne Football. Cette élection prochaine n’est pour nous autres qu’une simple formalité. » 

Après ces différentes déclarations- qui ressemblaient bougrement à une prophétie sur l’issue des futures échéances électorales pour la course à la tête de la fédération guinéenne de football- s’en suit la visite du centre sportif qui est en train de pousser majestueusement au pied du mont Kakoulima, dans les périphéries de Dubréka.

Face à l’immensité et à la qualité des réalisations en cours, les visiteurs laissent éclater leurs émerveillements. «C’est au-delà de ce que je m’imaginais.

Je comprends maintenant pourquoi Antonio nous a dit dans la salle que nous sommes des cobayes et que son travail est pour la génération future. Ce centre est une fierté guinéenne », soutient Barry Boubacar 2,  le Secrétaire général  du Fello Star de Labé.

La visite prendra fin par la traditionnelle photo de famille avec les différents membres de la délégation pour immortaliser ces instants.

Bangaly Toure journaliste correspondant France24, Guinéenews

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top