Actualités

Cadre de Concertation et de Coordination Gouvernement/PTF: Allocution du 1er Ministre, Mamady Youla

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers, et des Institutions régionales, Monsieur le Premier Ministre Loum, Mesdames et Messieurs les Hauts Cadres de l’Administration,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi, à l’entame de cette allocution, de saluer, au nom du Président de la République, l’initiative de la mise en place d’un cadre de concertation et de coordination entre le Gouvernement de la République de Guinée et ses Partenaires au développement.

L’appui constant que la Guinée reçoit de vous, chers partenaires, est la preuve éloquente de votre engagement à nous accompagner pour relever le défi de l’amélioration des conditions de vie des populations.

A cet effet, je voudrais vous adresser mes vifs remerciements pour vos efforts louables en vue de rendre opérationnel ce dispositif de concertation et de coordination dont vous êtes partie prenante au même titre que le Gouvernement que je dirige, dans un esprit de redevabilité, conformément à l’esprit des principes de la déclaration de Paris.

Je me dois également de vous réitérer la profonde gratitude du Gouvernement pour votre précieux soutien dans la lutte contre Ebola. Vos efforts sans répit conjugués à ceux du Gouvernement ont permis de vaincre Ebola et de s’engager sur la voie de la relance socio-économique du pays dont la stabilisation macroéconomique, le retour de la croissance ainsi que la conclusion du programme de facilité élargie de crédits avec le FMI sont les aboutissements les plus significatifs.

Mesdames et Messieurs,

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour la troisième fois depuis 2014 dans le cadre d’une concertation institutionnalisée, autour des thématiques portant sur les informations générales du Gouvernement, la planification stratégique et les dispositifs de coordination, de mise en œuvre et de suivi des projets et programmes.

Ces thématiques, qui sont une préoccupation actuelle du Gouvernement, s’inscrivent également dans le cadre de la responsabilité mutuelle. L’objectif fondamental étant de partager nos points de vue afin d’améliorer l’efficacité de l’aide publique au développement dont bénéficie notre pays pour assurer la mise en œuvre efficace de son programme de développement et répondre ainsi aux aspirations profondes des populations.

Mesdames et Messieurs,

Après Ebola et la conclusion pour la première fois d’un programme avec le FMI, la Guinée est pleinement engagée à poursuivre les efforts tout en préservant les acquis en vue de maintenir une croissance dynamique, durable et inclusive.

Toutefois, pour atteindre cet objectif, nous devons absolument améliorer la gestion des projets en évitant de piloter à vue et d’orienter nos efforts là où ils ne devraient pas être. Nous devons impérativement gouverner autrement en mettant nécessairement l’accent sur la bonne préparation des projets et programmes, leur planification, leur mise en œuvre et leur suivi dans un cadre stratégique solide. Nous devons surtout chaque jour un peu plus veiller ensemble au renforcement effectif des capacités des cadres et agents publics et de la fonctionnalité systémique des unités et directions administratives.

En tant que partenaires, l’amélioration du cycle des projets nous incombe à tous. C’est pourquoi d’ailleurs ce cadre de dialogue a été institué par le Gouvernement afin d’apporter des réponses à un niveau stratégique aux défis et contraintes auxquels nous faisons face dans l’exécution des projets de développement.

Mesdames et Messieurs,

Au cours de cette journée de concertation, plusieurs présentations vont être faites par la partie gouvernementale. J’attends donc de vous, chers partenaires de la Guinée, des réactions et des observations de nature à poser les vrais diagnostics mais surtout des recommandations pertinentes qui nous engageront tous au cours des prochains trimestres.

Ces recommandations doivent être mises à profit pour parvenir à une vision commune sur la façon la plus optimale d’adresser la problématique de l’efficacité de l’aide dans notre pays.

Le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) offre ainsi l’opportunité de disposer d’un cadre référentiel stratégique unique et votre apport, chers partenaires de la Guinée, sera vivement sollicité dans sa phase de mise en œuvre et de suivi dans la perspective de cette responsabilité mutuelle.

Mesdames et messieurs,

Dix neuf mois séparent la rencontre d’aujourd’hui de la dernière que nous avons eue, le 22 juin 2015.

Pourtant, le Gouvernement avait institué ce cadre de dialogue et de concertation avec ses principaux partenaires au développement, pour renforcer la coordination de nos actions, partager nos positions sur un certain nombre de problématiques relatives à nos priorités nationales, en commençant par les plus pressantes et celles dont les impacts sociaux sont les plus élevés. Je voudrais donc vous inviter à respecter la fréquence des réunions du Cadre de concertation et de coordination conformément aux dispositions que nous avons nous-mêmes adoptées.

Il est aussi souhaitable que les Groupes thématiques restructurés soient rapidement opérationnalisés et servent d’instruments de suivi des projets qu’ensemble nous avons convenu de mettre en œuvre, y compris le plan national de développement socio-économique en cours de finalisation.

J’invite à cet effet les deux chefs de files, Madame le Ministre de l’Economie et des Finances et Madame la Coordinatrice du Système des Nations-Unies à œuvrer dans ce sens.

Je vous invite, tous, membres du Gouvernement et Partenaires au développement, à faire preuve de pragmatisme pour qu’ensemble nous créions les conditions favorables à la réalisation de nos projets et programmes d’investissements. Nous devons notamment nous préoccuper du cadre de mise en œuvre du PNDES, pour garantir sa réalisation et obtenir l’impact recherché tant au niveau social, économique qu’institutionnel.

Mesdames et Messieurs,

Vous l’avez compris, les questions qui seront abordées ici aujourd’hui constituent des priorités nationales.

Plus que jamais, nous devons faire preuve de responsabilité et d’engagement dans un cadre renforcé de dialogue et de coordination. Nous sommes mutuellement responsables de la réussite des projets et programmes.

Le consensus trouvé par le Gouvernement autour du PNDES, dans un environnement où tout reste prioritaire, atteste de la solidarité et de la cohésion sans faille au sommet de l’Etat pour relever le défi d’un développement durable et inclusif tout en préservant la paix, la quiétude et la cohésion sociale en Guinée.

Par une compréhension partagée des priorités et des besoins, nous devons être capables, à l’issue de cette rencontre, d’apporter une nouvelle impulsion au cadre de concertation et de coordination et d’apporter des réponses concrètes en vue de rendre opérationnel l’ensemble des Groupes thématiques.

C’est sur ces orientations que je déclare ouverte la troisième journée de concertation et de coordination entre le Gouvernement et les Partenaires au développement.

Je vous remercie.

 

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top