Actualités

FEGUIFOOT : Antonio, Blasco Barry et Moriba Delamou visés par une plainte pour corruption

C’est un coup de tonnerre après l’adoption des nouveaux textes juridiques de la Fédération Guinéenne de Football, notamment le code électoral devant régir l’organisation d’un congrès électif  avant fin février 2017. A quelques semaines de ce congrès, l’un des potentiels candidats, Antonio Souaré, et un membre du comité de normalisation, Ibrahima Blasco Barry, sont accusés de corruption et d’intimidation. Une plainte contre eux est adressée au Comité de Normalisation (CONOR) qui pourrait prendre des sanctions si les faits sont établis.

Lisez !

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Jo Camara

    18 janvier 2017 at 16 h 19 min

    Le ridicule ne tue pas!!!!
    Super Faux est en perte de vitesse.
    Il n’a même pas honte de monter des scénarios comme au temps de la 5ème colonne pour accuser fortuitement des honorables personnes. Super Faux devrait être un flic, spécialiste de scénarios imaginaires pour nuire à autrui. Des méthodes qui rappellent les scénarios qui ont fait perdre la vie à des millions de guinéens dans les geôles du camp Boiro. Mais hélas pour lui, autre temps, autre mœurs comme le dit l’adage. Puisqu’il n’a même pas un électeur derrière lui, il croit maintenant au déluge après ses frasques. Dieu épargnera la Guinee de sa forfaiture

  2. Yaya

    18 janvier 2017 at 16 h 34 min

    Bravo! Quel publireportage pour ces Valeureux fils de la Guinée! C’est un coup fourré de l’ancien Président de la Fédération qui ne peut pas vivre sans la Fédération.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top