Actualités

La FIFA nomme Antonio Souaré : L’acte historique et sa signification (Par Ibrahim Diallo)

Après le décret salvateur du président de la République le nommant à la tête du COCAN et l’invitation du président Issa Hayatou de la CAF l’intégrant dans la délégation de la CAF devant se rendre à Port-Gentil pour suivre les deux premières rencontres du groupe D pendant cette CAN Gabon 2017, Antonio Souaré vient d’être nommé à la FIFA.

L’acte historique et sa signification

En cooptant Antonio Souaré en qualité de membre de la Commission Statut du joueur, l’instance internationale du football vient de dénicher l’oiseau rare que la CAF avait déjà dans son staff de la commission interclubs. Les activités gigantesques et le sens de management de ce guinéen vont désormais lui ouvrir toutes les portes du football planétaire. Par-dessus les continents, à travers les mers et océans, l’avis de notre compatriote comptera toujours dans les décisions à prendre.

C’est encore une fois de plus la reconnaissance internationale de la valeur intrinsèque, et sans commune mesure des qualités sur la base desquels l’homme fonctionne. C’est un mérite. Un mérite particulier, et surtout un hommage rendu à notre pays à travers le président du Cocan 2023.

Au milieu des années 70 un autre guinéen non moins célèbre feu Mory Sinkou Kaba dit MS Kaba avait été coopté en son temps par le brésilien feu Joao Havelange alors président de la FIFA comme membre d’une des commissions de cette institution du football mondial.

Aujourd’hui, avec Almamy Kabèlè Camara représentant de l’Afrique au sein de cette même institution, c’est encore une fois notre pays qui est à l’honneur.

À ce jour, l’histoire retiendra que ces trois guinéens sont entrés dans la cour des grands. Chacun aura écrit de façon indélébile une page élogieuse de l’histoire de notre football, dont on peut s’enorgueillir.

Que ce soit à ce niveau que le choix des dirigeants de la fédération internationale du football face appel à Antonio Souaré, cela dénote du grand sérieux et des aspects positifs mis en relief par notre compatriote. A ce stade, écrivons-le pour l’histoire, n’y entre pas qui veut.

C’est connu, la FIFA fonctionne sur des bases avec des règles précises, presque sacrées. C’est en cela que la décision envisagée par les électeurs au poste du président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) trouve son répondant.

Cette nomination arrive à point nommé et se présente comme un avant-goût de sa victoire annoncée à l’élection à la présidence de la Féguifoot. D’autres diront ou écriront qu’il s’agit-là d’un véritable signe annonciateur de l’évidence : Antonio Souaré viendra, se présentera, et vaincra. Et au soir du 28 février, en sa nouvelle qualité de président de l’association nationale de notre football, la FIFA sera encore et encore réconfortée. Car, après le décret l’ayant porté à la présidence du Cocan, et sa nomination salvatrice à la FIFA, les électeurs de la Féguifoot auront montré le chemin à suivre par l’Afrique sur le profil de l’homme Antonio Souaré et de ses confrères et collègues d’Afrique et du monde qui occupent la place qu’il faut dans leurs pays respectifs, à la CAF et à la FIFA qui sont les deux instances faîtières du football planétaire. Et qui, plus que jamais, contribuent chacune en ce qui la concerne, au développement du sport roi dans sa sphère de compétence.

C’est un nouveau challenge qui commence pour Antonio Souaré. Et lorsqu’il fera le déplacement de Zurich, siège de la FIFA, il verra de ses propres yeux que malgré sa modestie légendaire, il compte parmi les plus grands du football universel d’aujourd’hui.

Que dire ou qu’écrire pour conclure sinon que pour sa vision de manager des temps modernes et son combat patriotique dont l’objectif est de rehausser la qualité, le niveau, et la représentativité du football guinéen en Afrique et dans le monde qui nous ont beaucoup touchés, mille mercis à Antonio Souaré et aux membres de son staff qui se sont ainsi associés à notre bonheur de voir l’enfant de Wondima brandir le drapeau national sur le toit du football mondial…

 

Par Ibrahima Diallo

Directeur général de la radio Liberté FM

Conakry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top