A LA UNE

Le gouvernement Youla trouve une astuce avec ses partenaires pour développer plus de projets

Après une journée de concertation et de coordination entre le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers, dominée par des questions d’ordre politique et économique ce mercredi 18 janvier, le premier ministre, a envisagé de resserrer les axes de coopération avec les partenaires pour plus d’actions allant dans le sens du développement.

«Nous venons de terminer une année qui, fort heureusement, nous a permis de nous remettre dans le sens de la marche, dans la mesure où nous avons pu réaliser un taux de croissance appréciable de l’ordre de 5,2%. C’est un premier pas. Nous espérons avec nos partenaires, resserrer les axes de coopération afin que nous pussions ensemble développer des projets. (…) Ce sont des actions dans l’éducation, dans la santé, dans le développement rural», a déclaré Mamady Youla.

Pour sa part, la représentante du système des Nations Unies en Guinée Sirafine Wakana, a affiché la volonté des partenaires d’accompagner les actions du gouvernement. «Ce que nous envisageons en termes de recommandations après la journée, c’est justement le constat qu’il y a une faible capacité en ressources humaines, des capacités également sur le plan des politiques et des mécanismes de suivi et évaluation. (…) Nous avons donné des orientations, un programme de renforcement de capacité est envisagé et qui pourra aussi être orienté sur les secteurs porteurs du développement. …Tout ce que nous allons définir comme programme de renforcement de capacité va être plus concentré sur des secteurs porteurs afin de pouvoir atteindre plus d’impact», a souligné la représentante du système des Nations Unies.

Parlant du taux d’absorption des fonds, madame Wakana met l’accent sur le suivi et l’évaluation des résultats.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top