A LA UNE

Médias : Une série d’activités pour commémorer l’an 1 de l’assassinat de Koula Diallo

Le 05 février 2016, le journaliste Mohamed Koula Diallo, qui travaillait pour  Guinee7.com, a été tué au siège de l’UFDG, dans des conditions non encore élucidées. Wassolon Agency Communication tient à ne pas laisser  le premier anniversaire de cette injustice, passer inaperçu ! Les responsables de cette agence, et l’Administrateur général du site Guinee7.com, l’ancien employeur du défunt journaliste, ont co-animé une conférence de presse ce jeudi 19 janvier 2017 à la maison commune des journalistes. 

Une série d’activités ont été annoncées pour la commémoration de l’an 1 de ce triste événement pour la presse guinéenne. 

Talibé Barry, chargé à l’organisation de Wassolon Agency Communicationa dévoilé les activités prévues : «Le 05 février 2017, date marquant le premier anniversaire de sa mort, une lecture du saint coran est prévue après la prière de 14 heures à la mosquée d’Almamya dans la commune de Kaloum. Le lendemain, 06 février, deux activités sont en vue : premièrement, une marche allant du Port Autonome de Conakry au Ministère de la Justice pour attirer l’attention de cette institution car nous voulons savoir la vérité dans cette affaire. La deuxième, une synergie est simultanément prévue dans des radios de la place de 10 heures à 11 heures. En suite deux (2) numéros de téléphone seront rendus publics pour des fins de collectes afin de venir en aide à l’épouse et à la progéniture de Koula Diallo. Ça sera un numéro Orange money et un autre MNT mobile money», a-t-il déclaré.

Depuis, la salle de conférence de la maison de la presse guinéenne porte son nom.

Malgré l’engagement du ministre de la Justice à faire la lumière autour de ce qu’il avait qualifié d’assassinat avant même les résultats des enquêtes préliminaires , la famille de Koula, son employeur et toute la presse guinéenne se posent encore assez de questions sans en avoir la moindre réponse venant du tribunal de première instance de Dixinn qui fait semblant de s’en occuper.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top