A LA UNE

Super V visé par des plaintes de trois clubs de division nationale pour «faux» et «usage de faux» (voir copie)


A un peu plus d’un mois du congres électif de la Fédération Guinéenne de Football, les plumes délirent de dossiers scabreux symptomatiques de la gestion qui a été celle du football guinéen.
C’est celui qui avait en charge la gestion de ce football du pays en ses moments d’incertitudes et de crises , qui est aujourd’hui visé par des plaintes de clubs de division nationale qui sont : AS Djoma, Association Sportive de Matoto et l’international sporting de Matoto. L’homme est donc rattrapé par ses manœuvres fétides visant à se maintenir à son poste.
Ces clubs accusent Salifou Camara Super V, d’avoir falsifié leurs signatures et leurs cachets afin de pouvoir convaincre la FIFA du grand soutien dont-il bénéficie de la part des acteurs du football.
Nous étions au début de la crise entre janvier et février 2016 . A cette époque tout soutien avait son pesant d’or, parce qu’il était déterminant pour l’issue du combat qui était en cours.
Ci-dessus les copies des plaintes
 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top