A LA UNE

Un grand pas vers la répression de la consommation de la Chicha

Le Secrétariat Général à la Présidence, chargé des Services Spéciaux, de la Lutte Contre la Drogue et le Crime Organisé a servi de cadre ce jeudi, à une réunion de plusieurs acteurs notamment de représentants de départements ministériels pour discuter autour de la lutte contre la vente et la consommation de la chicha en Guinée.
Au sortir de cette réunion; Dr Mamady Mory Keita, médecin Psychiatre – Addictologue, a donné des indices sur les méfaits de cette matière. <<Les risques sur la santé, comme l’augmentation de cancer, la bronchite chronique, les problèmes cardiovasculaires ont été mis en évidence. Des mesures révèlent que l’augmentation du monoxyde de carbone expiré à la fin de la chicha équivaut à celle observé lors de la consommation de deux paquets de cigarettes. En République de Guinée, c’est en 2016, que le Secrétariat Général à la Présidence, chargé des services Spéciaux de la Lutte contre la Drogue et les Crimes organisés, a découvert ce phénomène associé à un cocktail de drogues >>, révèle t-il avant d’évoquer les mesures prises contre ce phénomène.
<< La commission interministérielle de réflexion sur l’utilisation de la chicha en République de Guinée, consciente de la consommation de plus en plus répandue de la chicha, des dangers de l’usage de la chicha associé à la drogue sur la couche juvénile, notamment les échecs scolaires, les problèmes de santé physique comme les crises cardiaques, les maladies pulmonaires etc, recommande entre autre l’interdiction de la vente et de la consommation du chicha sur toute l’étendue du territoire national >>, a t-il ajouté.
<<Comme tout le monde a pris conscience et la commission interministérielle est convoquée autour de la table pour discuter sur cette question, je pense que les bons Guinéens vont suivre>>, dit Moussa Tiégboro Camara, le Secrétaire Général à la Présidence, chargé des Services Spéciaux, de la Lutte Contre la Drogue et le Crime Organisé.
A partir de l’instant, dit-il, les choses sérieuses commencent ! Selon lui, il faut qu’on débarrasse la couche juvénile de ce fléau.
Alhassane Djigué.
 
 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top