Actualités

L’ONG Balai Citoyen recrute deux formateurs en gestion et prévention en gestion et prévention, de conflits électoraux

L’ONG CELLULE BALAI CITOYEN
recrute
DEUX FORMATEURS EN GESTION ET PREVENTION DES CONFLITS ELECTORAUX 

Type de contrat : CDD
Lieu : Région Administrative de N’Zérékoré
Date de clôture de la publication : le 27 janvier 2017 à 16h30’

Contexte

En Guinée, plus de la moitié de la population sont des jeunes âgées de 15 à 35 ans représentent plus de 35 % de la population. Le présent projet s’inscrit dans le cadre de la participation et l’implication des citoyens (jeunes, femmes et hommes) dans le processus des élections locales en guinée forestière.

Les citoyens sont le plus souvent manipulés par les politiciens lors des campagnes électorales, mais aussi ne bénéficient d’aucune attention des pouvoirs publics. La situation de vulnérabilité des citoyens surtout jeunes en guinée forestière est très critique et nécessite une action allant dans le sens de l’éducation civique comme moyen permettant à ces derniers de connaitre leur droit et devoir afin de sengager dans la recherche de solution pour la prise en compte de ses droits par les instances de prises de décisions à tous les niveaux.

En prélude aux prochaines élections communales et communautaires, le positionnement des candidatures indépendantes dans les différentes structures permettra de mieux s’affirmer sur la situation socio-politique et économique locale.

Pour y parvenir, la condition primaire et indispensable demeure la stabilité de la région. En outre, les organisations des communautés de base devront se mobiliser et contribuer à la réalisation de certaines actions communautaires de lutte contre les inégalités sociales et ainsi contribuer à la bonne gouvernance participative.

La vision pour un développement rapide et harmonieux de la région concerne la construction d’une société d’espoir, fondée sur l’unité nationale des peuples et l’intégrité du territoire ; la sécurité, la justice, l’égalité et l’état de droit, le travail, les richesses, la prospérité et le développement durable et la paix ainsi que la solidarité nationale. C’est sur la base de ces valeurs fondamentales, que la population de la Guinée Forestière cheminera vers le progrès tant souhaitée.

Dans ces conditions, les valeurs cardinales seront promues à savoir : un état de droit, un système de gouvernance décentralisé et une démocratie pluraliste et égalitaire, ayant pour référence fondamentale l’homme façonné par la culture et modelé par une éducation libératrice.

Cette démocratie pluraliste et égalitaire doit produire des citoyens libres, capables d’innover, de penser par eux-mêmes et de transformer leur cadre de vie par l’entreprise des actions nécessaires pour leurs développement individuels et collectif, et préparés éventuellement à diriger le pays, dans le souci majeur du bien communautaire.

Les élections locales de 2017 s’organisent en Guinée dans un contexte économique, et social extrêmement difficile. Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition qui a pris fin le 12 Octobre 2016 a été sanctionné par les résolutions ci-après : la révision de la loi 016 portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante, l’audit du fichier électoral et l’indemnisation des victimes de pillages, de morts, de blessés …des marches politiques.

Toutefois, la région de Nzérékoré est entourée de pays ayant connu la guerre civile tels que : la Sierra Leone et le Libéria à l’ouest, la Cote d’Ivoire à l’est. De nombreux miliciens se sont dispersés dans la région ou y ont recyclé des armes. Durant la guerre au Libéria, des miliciens libériens se sont installés dans la région de Nzérékoré. Au début des années 2000, le LURD (Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie), le mouvement opposé au régime de Monrovia d’alors, recrutait au vu et au su de tout le monde des Guinéens de Nzérékoré. À ce contingent d’anciens miliciens se sont ajoutés en 2009 les milliers de jeunes forestiers qu’avait recrutés et formés le chef de la junte en 2009. Renvoyés chez eux, beaucoup de ces jeunes sont partis avec leurs armes, même si officiellement ils ont été désarmés.

Tous les dix ans, la Guinée forestière voit ainsi arriver de nouveaux groupes de jeunes hommes possédant une arme et connait systématiquement des affrontements intercommunautaires violents. Une situation qui explique comment, depuis 1991, la longue série de heurts entre communautés prend à chaque fois une tournure de plus en plus violente, on s’en souvient encore des massacres de Zogota, de Koulé, de Saoro, de Womé, de Nzérékoré etc…

A cette fin, le Programme des Nation Unies pour le Développement « PNUD » a accordé à  la Cellule Balai Citoyen « CBC » une subvention pour le renforcement des capacités du leadership citoyen et la vulgarisation des textes de lois pour des élections locales démocratiques et apaisées en Guinée Forestière.

A cet effet, le Balai Citoyen recherche deux (2) formateurs en prévention et gestion des conflits en général et électoraux en particulier.

 Objectif global

Aider à une meilleure prévention et gestion des conflits électoraux en 2017.

 Objectif spécifiques

Renforcer les capacités des comités d’alerte précoce et de réponse rapide, les antennes du Balai Citoyen, les forces de défense et sécurité, les élus locaux, les autorités locales, les leaders d’opinons, les OSC et les démembrements de la commission électorale nationale indépendante en prévention et gestion des conflits électoraux.

Renforcer les capacités vingt-quatre (24) animateurs en stratégie de communication pour une meilleure sensibilisation sur les enjeux des élections locales et de la candidature citoyenne.

Montrer aux  membres des comités d’alerte précoce et de réponse rapide, les antennes du Balai Citoyen, les forces de défense et sécurité, les élus locaux, les autorités locales, les leaders d’opinons, les OSC et les démembrements de la commission électorale nationale indépendante  les caractéristiques d’une élection inclusive et pacifique.  

Déroulement

Les activités des formateurs se dérouleront principalement dans les (6) préfecture de la Région de N’Zérékoré (N’Zérékoré, Macenta, Lola, Yomou, Beyla et Gueckédou) pour une période d’un (1) mois. Le contrat des formateurs se déroulera, à titre indicatif,  dans la période allant du 20 Décembre 2016 au 20 Janvier 2017. Les formateurs seront rémunérés pour un mois d’activités répartis comme suit :

Sept (7) jours d’élaboration des Modules

Vingt (20) jours de formation

Trois (3) jours de rédaction du rapport.

Profil

Diplôme universitaire en science sociale, Droit ou autre domaine connexe ;

Avoir une expérience avérée dans la formation en alerte précoce et des processus électoraux.

Avoir une bonne connaissance de code électorale de la Guinée.

Avoir une bonne connaissance en genre et élection.

Avoir  une connaissance de la problématique de la violence dans les processus électoraux

Etre résident dans la région de N’Zérékoré serait un atout.

Livrables

Les supports de formation

Le rapport d’évaluation  des tests pré et post formation des participants  

Le Rapport  de la  formation incluant, le programme de formation, la description du déroulement de la formation, les résultats de l’évaluation de la formation 

Les offres doivent inclure un CV détaillé avec références et une lettre de motivation à envoyer à l’adresse suivante : cellulebalaicitoyen@gmail.com au plus tard le 27 Janvier 2017 à 16h30. Mettre le titre du poste en objet. 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top