A LA UNE

Ministère de la Sécurité : Des entrepreneurs se plaignent !

Depuis 2013, les entreprises G.C.T.P et SABOU FANYI ont livré les Centres Régionaux d’Incendie et de Secours de Kindia et de Labé, qu’elles auraient construits  sur contrat de plus de 4 milliards de francs guinéens. 

Les infrastructures seront automatiquement occupées par des sapeurs pompiers dans le cadre de la décentralisation de ce service à l’intérieur du pays. Mais, trois ans après, ces entreprises réclament  toujours plus de 500 millions de francs guinéens comme retenue de garantie, au ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Des responsables de ces entreprises, rencontrés par un reporter de Mosaiqueguinee.com,   dénoncent des cadres qui font tout selon eux, pour ne pas qu’ils puissent rencontrer le ministre Kabèlè au sujet de leur « problème ». Pire, nous dit-on, le paiement de ces montants n’est même pas pris en compte dans le budget 2017 dudit ministère. Ce qui amenuise l’espoir de ces entrepreneurs d’entrer en possession de leur argent cette année.  

Nous apprenons  que  le ministère de la Sécurité et la Protection Civile doit également au bureau d’études ARIAS-SARL, la somme de 622.570.000 de francs guinéens pour la réalisation des études des travaux de construction du commissariat de Dixinn et du centre de perfectionnement de la protection civile de Matoto.

Nous y reviendrons !

Yenguissa Sylla

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top