A LA UNE

Grogne au camp : Des meneurs identifiés mais toujours recherchés, la tentation persistante, des gros bonnets soupçonnés de tirer les ficelles ( ce qu’il faut savoir)

La semaine dernière, un groupe dit-on incontrôlé de militaires, ont procédé à des tirs de sommation au Camp Alpha Yaya Diallo, la plus grande garnison militaire du pays. D’après les informations parvenues à notre rédaction, ces militaires réclamaient un meilleur cadre de vie et un meilleur traitement salarial. Ils accusent certains de leurs responsables qui, d’après eux, sont rédhibitoires à la réalisation de leur rêve. Ils ont aussi demandé le départ de ceux-ci. Mais le hic serait que ceux qui se sont livrés à cette aventure risquée au camp, bien qu’étant identifiés, restent toujours introuvables, apprend t-on. D’après une source militaire, un des meneurs serait en service détaché à Tombo pour la sécurité des groupes. Pas plus de détails !.

A ce jour, d’après d’autres sources proches de la hiérarchie, aucune arrestation n’est faite. A la veille de ce tumulte au camp, des tracts avaient circulé. Des personnalités haut perchées sont soupçonnées être aux manettes . Il y en a dont l’identité suscite l’émoi , qui sont accusés de faire des entourloupettes. Pour quelle fin ? La question déchaîne des craintes.

Par ailleurs , les responsables cités dans les tracts, à force de sédentarisation à leurs postes, se sont construits une vie de pacha insolente. Cette situation, à juste raison, doit faire l’objet d’une attention particulière du Président de la République. Pourtant, la loi de programmation militaire règle ce problème. Dans cette loi, il est prévu qu’aucun militaire ne doit rester à son poste au-delà de trois ans. La réalité à tous les niveaux de gestion dans l’armée est tout autre.

Des soldats se plaignent de magouilles et de combines à leur dépend. Ils disent manquer de tout, et sont révoltés d’avantage à cause du nouveau traitement salarial de leurs amis en Côte d’ivoire. Des vendeurs d’illusions profitent aussi de cette situation pour distiller des informations tout azimut parfois .

Nous y reviendrons sur d’autres pans du dossier .

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top