A LA UNE

Insécurité : De retour d’un hôpital Sénégalais après avoir frôlé la mort, le Préfet de Coyah retrouve sa population

Victime d’une attaque à mains armées qui a failli de peu l’emporter il y a juste deux mois dans sa résidence, le Préfet de Coyah, Ibrahima Barboza Soumah, a quitté son lit d’hôpital et s’apprête à regagner sa zone de commandement ce lundi, 23 janvier 2017.

Après avoir reçu la visite d’un groupe d’individus armés et décidés à mettre un terme à sa vie, le 24 novembre 2016,  le Préfet Barboza avait été hospitalisé dans une clinique privée à Conakry pour recevoir les premiers soins. Ensuite, l’administrateur a été admis dans un hôpital de Dakar, capitale de l’Etat du Sénégal  où il est resté avec son fils et un médecin guinéen qui n’y a séjourné que pendant les trois premiers jours.

Après donc avoir été soigné par les médecins Sénégalais, le  Préfet, accompagné de son fils qui était à son chevet, a regagné Conakry ce weekend.

Ce lundi 23 janvier 2017 au soir,  accompagné probablement du Ministre de l’Administration du Territoire, Bouréma Condé, le Préfet repartira à Coyah, où une mobilisation est en cours pour lui réserver un accueil chaleureux.

De source familiale, Ibrahima Barboza Soumah a retrouvé toutes ses facultés et serait apte à reprendre son travail. Il pourrait même s’adresser à sa population à l’occasion du meeting de ce soir.

Thierno Amadou M’Bonet Camar

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top