A LA UNE

Le nom de Dr Mohammed Diané, cité dans un conflit domanial

A l’occasion d’une conférence de presse animée par le CNOSCG-DDG, ce mercredi 25 janvier, à  la maison de la presse, El Hadj Issa Niane, de la famille d’El Hadj Thierno Aliou Niane, a fait savoir qu’il ne compte pas baisser les bras dans le dossier  du bail de construction d’un bâtiment R+6, qui le lie avec l’État pour une durée de 40 ans.

Malgré qu’il ait eu gain de cause devant son adversaire, M. Kabiné Kaba, qui l’a a assigné en justice, El Hadj Thierno Aliou Niane, peine toujours à être en possession de son domaine.

Selon lui, des cadres de l’État se sont introduits dans cette affaire et c’est ce qui l’empêche de récupérer son domaine, mais aussi la mauvaise foi de M. Kabiné Kaba.

«Ce que nous avons comme problème, c’est l’exécution de la décision judiciaire. M. Kaba se base sur des liens familiaux comme Dr Mohammed Diane, dont je détiens une copie de lettre qu’il il a adressé à l’actuel ministre de l’habitat, dans lequelle il a demandé à celui-ci de donner le bail à M. Kaba comme c’est un citoyen en oubliant qu’il y a des arrêts sans appels qui ont tranché dans ce dossier », accuse-t-il.

Malgré tous ces blocus, M. Niane reste confiant qu’un jour il sera rétabli dans ses droits : « Tôt ou tard, comme on dit que la vérité va triompher un jour, c’est pourquoi, nous nous engageons à payer les taxes comme convenu avec l’État. Et nous avons suivi les procédures de justice et nous détenons tous les documents. Si aujourd’hui, on arrive pas à exécuter la décision de la justice, un jour s’il y a longue vie, on va l’exécuter, c’est tôt ou tard », a-t-il confié.

A rappeler que ce dossier de bail a été signé depuis le 18 juillet 2005.

Et l’homme affirme enfin être toujours derrière la loi.
Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top