A LA UNE

Blasco , l’homme qui n’a pas trahi son destin : La bave d’un crapaud peut-elle bifurquer le chemin tracé ?

Il y a 25 ans , au moment où il venait de terminer son cycle universitaire avec un rêve orienté vers la gestion de grands cabinets où il pourrait appliquer ses cours de droit, bien appris à la FAC , Blasco ne pouvait s’imaginer un jour, être la tour de contrôle de la gestion du football guinéen.

Pour y arriver, le natif de la banlieue de Conakry a dû bourlinguer longtemps, traverser des étapes escarpées avec persévérance et humilité. Tous les paliers ont été franchis par l’homme avant qu’il ne se retrouve aujourd’hui au faîte de son parcours national.

C’est en 2011, à l’occasion du retour de Salifou Camara Super V aux affaires, que Blasco , jusqu’à ce jour Président de la commission des compétitions, puis élu membre du nouveau bureau exécutif, est nommé par le nouveau patron des lieux, Secrétaire Général de la FEGUIFOOT.

Depuis cette date, le juriste n’a pas bougé d’un iota de ce poste. Sa connaissance des textes du football, facilitée par sa formation de juriste, son management, son caractère éclectique et son sens élevé de responsabilité, dit t-on, font croire à tous et à toutes que c’est un poste de Secrétaire Général  taillé sur mesure, et qu’il devait y rester pour longtemps.

Blasco, victime de son choix responsable et de son refus pour la concussion

Avec SuperV, tout se passait à merveille, jusqu’au moment où il constatera des dysfonctionnements qu’il considère être à l’antipode de sa vison futuriste du football. Pour être cohérent avec lui même , Blasco rejoindra la fronde contre son patron qualifié d’impénitent, après avoir tout tenté en privé , seul ou à travers des intermédiaires mais en vain. Le pic de la crise sera atteint quand il sera débarqué par celui qui l’a nommé .

Ce dernier connaîtra à cet effet,  le début de ses derniers jours à la tête de la fédération parce qu’il ne résistera plus au tsunami de contestations de son autorité.

Depuis cette date, Blasco sera victime de boniments de tout genre dans les médias, et d’ailleurs, de la part de personnes aux moralités sous perfusion. Pendant que la campagne de dénigrement est organisée contre lui, le Général, comme on l’appelle affectueusement, multiplie des succès qui forcent l’admiration d’honnêtes personnes.

Artisan de l’adoption des nouveaux statuts de la FEGUIFOOT, Coordinateur à la CAN par la CAF… Comme pour dire, que la bave du crapaud ne pourrait bifurquer le chemin tracé. Blasco suit son chemin et à ce rythme, il continuera à supplicier tout ceux qui se mettront à travers.

Mohamed

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top