A LA UNE

Evénements de la Camayenne : Au moins trois gendarmes arrêtés pour insubordination au ministre Naïté

Le quartier Camayenne, commune de Dixinn, était en ébullition samedi nuit.

Des groupes de jeunes, choqués, survoltés suite à la mort d’un des leurs par noyade, après une descente aveugle d’éléments de la BRB(Police), sur une plage de fortune du coin, ont eu maille à partir avec des forces de l’ordre, qui étaient positionnées dans la zone et celles venues en renfort.

Pendant de longues heures, la tension était vive dans ce quartier résidentiel de la capitale guinéenne. Déterminés à en découdre avec ces forces de sécurité qu’ils rendent responsables de la disparition de leur ami, ces jeunes, ont affronté celles-ci, en jetant des pierres sur elles.

Aussi curieux que cela puisse paraitre, celles-ci, ripostaient à leur tour, en jetant des pierres sur les jeunes. Scénario assez incroyable !

C’est lors de ces rixes, apprend-on, que les forces de sécurité, se sont attaquées aux biens de pauvres citoyens, cassant baraques et autres installations de fortune, entrant parfois jusque dans les domiciles privés.

C’est sur ces entrefaites qu’interviendra le ministre Moustapha Naïté, qui réside dans le quartier. Il se mettra devant les jeunes, pour aller rechercher leur ami qui venait de se jeter à une mer agitée, après avoir été pourchassé par la police.

Voyant les affrontements prendre de l’ampleur, le ministre Naïté, s’implique pour calmer les esprits.

Aussi, il s’adressera aux agents qui livraient une partie d’intifada avec les jeunes, leur demandant d’arrêter de s’en prendre aux pauvres habitants du quartier.

Aussitôt, un jeune gendarme, mal luné, refuse d’obtempérer et répond mal au ministre. Une source, rapporte même que l’indélicat gendarme, aurait même failli, porter main sur le ministre.

Alertés, des membres du gouvernement, se déploient vite sur les lieux. Il s’agit des ministres Mohamed Diané, de la défense, Damantang Albert Camara, de l’Emploi et du Travail, et Kalifa Gassama Diaby, de l’Unité nationale et de la Citoyenneté.

Sur place, selon nos informations, le Général Ibrahima Baldé, présent sur les lieux, ordonna la mise aux arrêts de trois gendarmes pour insubordination à l’autorité du ministre de la jeunesse.

Au plan comptable, il faut dire que beaucoup de dégâts, ont été enregistrés, du fait des violences et des jets de pierres.

On apprend qu’au moins deux gros cailloux, sont tombés dans la cour du ministre Naïté, endommageant une partie du pare-brise de son véhicule.

Aux dernières nouvelles, un calme précaire, est revenu après de longs moments de sensibilisation des jeunes et des habitants du quartier.

Tous, ont salué le bon voisinage qu’ils ont avec le ministre Moustapha Naïté, à cause de qui, ils ont fini par contenir et ravaler leur amertume…
A suivre !
Bouba

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mohamed keita

    30 janvier 2017 at 14 h 53 min

    Les corps habillés guinéens sont des personnes hors la loi se croyant au dessus de la loi. Malgré les efforts incessants de Mr Diaby Gassama (Ministre), rien ne change jusqu’à présent au sein de la police anti civile ou Pro gangs. Mais la Guinée et les Guinéens de demain les attendent; Tout changera

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top