A LA UNE

Manifestation au lycée Coleyah : Le proviseur donne sa version et appelle à la reprise des cours dès demain

Après la commune de Kaloum la semaine dernière,  Matam aussi a enregistré ce lundi, une manifestation d’écoliers en colère. Des élèves du lycée Coléya ont violemment  protesté contre le manque de professeurs dans leur établissement.

Après la publication des résultats du récent concours d’accès à la fonction publique guinéenne au compte de l’enseignement pré-universitaire, plusieurs enseignants contractuels non retenus ont décidé de bouder les salles de classe.

Les élèves de cet établissements scolaire, très mécontents, sont massivement sortis des classes  ce lundi 30 janvier 2017, pour réclamer des professeurs. Ils ont barricadé la route, ont jeté des projectiles et  brûlé des pneus sur la voie publique. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour éviter le pire, et ramener le calme. 

Rencontré sur place, le proviseur du lycée Coléya, Néribily Camara, a reconnu le manque de prof, mais a aussi déploré une infiltration «d’imposteurs » parmi les élèves. « Ce sont des gangs », dit-il.

Contrairement à ce qui s’est passé à Kaloum, la direction communale de l’éducation (DCE) de Matam, qui se trouve pourtant  à quelques encablures dudit lycée, a été épargnée des violences. 

Le proviseur a lancé un appel à tous les élèves de reprendre les cours demain mardi.

Au moment où nous quittions les lieux, le calme revenait progressivement et des gendarmes étaient toujours postés aux alentours. 

A suivre !

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top