A LA UNE

Petite pénurie de carburant ? : « Il n’y a pas le feu au lac… », rassure le DG de l’ONAP  

Comme un air de petite pénurie de carburant, beaucoup plus, de l’essence, flotte sur de nombreuses villes de la Guinée, y compris la capitale Conakry.

Dans la soirée de Dimanche, devant plusieurs stations-services des quartiers Nongo, Lambanyi et Kipé, c’était la queue, de longues files. Plusieurs automobilistes, se bousculant pour s’offrir un peu d’essence.

Seulement, voilà, de l’or noir, il n’y en avait pas assez pour tout le monde. Les stocks, devenus insuffisants, ayant fondu très vite comme de la cire au soleil.

Dans de nombreuses villes de l’intérieur du pays, selon des témoignages qui nous sont parvenus, le litre se négocie depuis deux joursjusqu’au-delà de 15.000 GNF.

Contacté par mosaiqueguinee, le Directeur Général de l’ONAP (Office National du Pétrole), a tenté de rassurer : « Non, il n’y a aucune pénurie. Ce qui se passe, c’est qu’on a fait de l’entretien au dépôt samedi. Donc, samedi, il n’y a pas eu de dépotage. Tout va rentrer en ordre lundi. La desserte normale va reprendre, sans souci. En plus, il y a un bateau qui accoste mercredi. Non, non, il n’y a pas le feu au lac. Nous avons suffisamment de carburant. Pas de quoi s’inquiéter… ».

En attendant, pour ceux d’entre eux qui ont pu le faire, les proprios de voitures, ne se sont pas posé trop de questions. Ils ont tout simplement fait le plein d’essence, au cas où…

 

Demba Sidicki

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top