A LA UNE

Le Président de l’Assemblée nationale en tournée en Guinée Forestière : Kory Kondiano s’attaque à Paul Moussa !

Image d’archive

Que se passe-t-il à la mouvance présidentielle ? A quelques mois des élections communales, l’agressivité de certains responsables à l’endroit des alliés du parti au pouvoir, ne serait-elle pas une stratégie suicidaire aux conséquences incalculables ?

Deux semaines après la sortie musclée de Sanoussy Bantama Sow contre certains responsables et des alliés du RPG ARC-en-ciel, qu’il traite de cinquième colonne, c’est au tour du numéro 2 de l’Etat de s’inviter dans le débat en déclarant, selon nos informations, lors d’une de ses rencontres à Kissidougou, il y a quelques jours, que le président du parti MPD (Mouvement des Patriotes pour le Développement)  n’est pas un allié sûr, que ce dernier refuse de faire la fusion avec le RPG Arc-en-ciel. Pourquoi ne s’est-il  pas intéressé à d’autres partis comme l’UPR de Bah Ousmane qui, malgré leur alliance avec le RPG, n’ont pas opté pour la fusion ?  

Mais ce que le dauphin constitutionnel du Président Condé refuse de reconnaître, c’est que ce vieux débat n’est pas à l’ordre du jour au sein de cette mouvance présidentielle soutenue par deux alliances à savoir : la COPAM, regroupant une trentaine de partis politiques et  dirigée par El Hadj Bouna Keita, et le Front Patriotique (FP), fort de 28 formations politiques  dont le coordinateur est Paul Moussa Diawara, président du MDP.

Pour les observateurs bien avertis de la scène politique, l’obstination de Kory, de voir le MPD de Paul Moussa disparaître, résulte d’une ambition personnelle, inavouée mais connue sur fond de guerre de leadership pour le contrôle de Kissidougou, Gueckédou, de l’espace kissi, la troisième plus grande communauté du pays.

De ce point de vue, ces attaques répétées, qui ont été souvent précédées par des faux rapports dressés contre le jeune leader politique au niveau du RPG ARC-en-ciel et auprès du Président Condé, pour mettre en doute l’engagement et la loyauté de l’allié MPD, s’inscrivent dans le cadre de la guerre de succession non encore ouverte du locataire de Sékhoutouréya.

Sinon, comment expliquer et comprendre les prises de position claires et transparentes du leader du MPD en faveur de la gouvernance du président Alpha Condé, dans la défense des acquis de ce dernier, dans les nombreuses tournées réalisées à l’intérieur du pays et les consignes de vote données par Paul lors de la présidentielle de 2015 ?

Dire que le MPD est un parti politique majeur dans le nouveau  paysage  politique du pays, relève d’un secret de polichinelle.

Il est donc important de tenir des discours responsables, rassembleurs et mobilisateurs, comme aime le dire souvent le Président Alpha Condé, si le RPG veut triompher lors des élections communales et communautaires prochaines.

Nous y reviendrons !

M’Bonet

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Kory Kondiano s’attaque à Paul Moussa ! – Mosaiqueguinee.com - Africanews

  2. Alpha soumah

    29 mars 2017 at 13 h 24 min

    Depuis qd PMD est un leader? Combien d’élus possède til peut til évoluer à part sans évoquer le rpg?soyons sérieux vous avez connu PMD dans toutes les sauces sous kouyate sous Dadis et aujourd’hui sour alpha. C’est un arriviste sans conviction. Si vraiment il est sûr de son poids politique qu’il laisse le rpg et on verra. Surtout il doit être audite pour voir claire dans la gestion des fonds de logo.
    C’est un gueulard sans formation ni diplome un point une barre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top