A LA UNE

Assemblée nationale : Quand la ministre de l’Environnement corrige Jean Marc Telliano en public

De passage à l’Assemblée Nationale hier, lundi 24 avril 2017, la nouvelle ministre en charge de l’environnement a démenti l’ancien ministre de l’Agriculture. Aïssatou Baldé a demonté sur-le-champ deux «contre-verités» qu’elle a relevées dans la communication de l’honorable Jean Marc Telliano, ancien ministre.

«Je me rappelle  que j’ai été l’un des ministres à avoir pris un arrêté pour l’interdiction du bois. Je sais les menaces que j’ai reçues quand cet arrêté a été pris», a déclaré le député et ancien ministre de l’Agriculture.  

«Honorable Jean Marc Telliano, l’arrêté dont vous parlez n’a pas été pris par le ministre de l’Agriculture à l’époque. Il a été pris par le Premier ministre Fofana en 2011», a démenti  la nouvelle ministre en charge de l’Environnement.

Ce n’est pas tout ! Alors que Jean Marc a été démis de ses fonctions de ministre de l’Agriculture en 2012,  il a affirmé que Madame Aissatou Baldé est chef de cabinet du ministère en charge  de l’Environnement depuis que lui, il était ministre.  “Quand j’étais ministre elle était chef de cabinet”, a affirmé le député, voulant démontrer que la ministre n’est pas nouvelle au sein de ce département ministériel et qu’elle est censée savoir les réalités de ce département.

«Je suis chef de cabinet depuis 2014», a précisé là aussi, Aïssatou Baldé lorsqu’elle a été invitée à venir au parloir pour répondre aux questions des députés. Aïssatou Baldé voulait expliquer que, contrairement aux allégations de Jean Marc, elle n’est devenue chef de cabinet qu’après le départ de ce dernier du gouvernement.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top